Elections fédérales 2019 vues de Neuchâtel
  03.10.2019, 16:26

Martine Docourt: «Faire entendre le point de vue scientifique»

Premium
chargement
«En suivant ma formation, j’ai constaté à quel point les scientifiques étaient souvent absents du débat sur l’environnement», confie la socialiste Martine Docourt.

Élections fédérales Nous avons reçu dans nos locaux dix candidats aux élections fédérales dans le canton de Neuchâtel. A nos yeux, ils sont les seuls susceptibles d’occuper un siège – au Conseil national ou aux Etats – à l’issue des élections fédérales du 20 octobre prochain. Candidate au Conseil des Etats, la socialiste Martine Docourt a pour elle son expérience professionnelle et ses réseaux à Berne. Elle veut défendre une politique climatique qui ne crée pas de nouvelles inégalités.

Candidate au Conseil des Etats, Martine Docourt est une des rares scientifiques au sein du Parti socialiste neuchâtelois. Mariée, mère de deux enfants, cette femme de 40 ans est une spécialiste en environnement.

Diplômée des universités de Neuchâtel et de Berne, ainsi que de l’EPFL, elle s’est perfectionnée au sein de l’Office fédéral de l’environnement en participant à la...

À lire aussi...

Élections fédéralesPhilippe Bauer: «Me faire allumer n’est pas un problème»Philippe Bauer: «Me faire allumer n’est pas un problème»

Élections fédéralesSilvia Locatelli: «Le système ne nous permet pas d’agir seuls»Silvia Locatelli: «Le système ne nous permet pas d’agir seuls»

Élections fédéralesYvan Perrin: «Je n’ai pas laissé que des souvenirs impérissables»Yvan Perrin: «Je n’ai pas laissé que des souvenirs impérissables»

Élections fédéralesFabien Fivaz: «Pour une économie et une agriculture de proximité»Fabien Fivaz: «Pour une économie et une agriculture de proximité»

Top