Elections fédérales 2019 vues de Neuchâtel
 21.01.2019, 18:10

L’UDC neuchâteloise attend encore Raymond Clottu

chargement
L’UDC neuchâteloise attend encore Raymond Clottu

Politique Yvan Perrin, Niels Rosselet-Christ et Olga Barben sont partants pour l’élection au Conseil national d’octobre prochain. L’UDC neuchâteloise s’est donné un délai supplémentaire, notamment pour convaincre Raymond Clottu d’en être aussi.

L’inconnue Raymond Clottu demeure. A l’échéance fixée par l’Union démocratique du centre (UDC) neuchâteloise pour le dépôt des candidatures aux élections fédérales, on ignore si le conseiller national souhaite réintégrer le parti et briguer une réélection.

Seuls Yvan Perrin, Niels Rosselet-Christ et Olga Barben ont déposé leur dossier de candidature dans les délais. C’est insuffisant pour Walter Willener, président de l’UDC neuchâteloise: «Dans l’idéal, il nous faut au moins quatre noms sur la liste principale pour le Conseil national, quatre jeunes sur une deuxième liste et deux candidats pour le Conseil des Etats.» Le parti se donne donc un nouveau délai, jusqu’au 8 février, pour grossir les rangs des candidats qui seront proposés à l’assemblée générale du 13 mars.

Walter Willener l’a déjà dit: son affiche idéale comprend à la fois Yvan Perrin et Raymond Clottu. Ce dernier, «je souhaite vivement qu’il soit sur la liste». Le fait de repousser le délai n’est pas un traitement de faveur accordé à celui qui n’est pas encore sorti du bois, selon le président de l’UDC. «Nous n’avons encore personne pour le Conseil des Etats et la liste des jeunes.»

Si Raymond souhaite être candidat, un délai pour le réintégrer est nécessaire.
Yvan Perrin, vice-président des démocrates du centre neuchâtelois

Des discussions vont avoir lieu avec Raymond Clottu, mais «ce ne sera pas le seul à être démarché». Walter Willener précise par ailleurs que l’habitant de La Brévine «peut déposer sa candidature tout en indiquant qu’il réintégrera le parti». A ce stade, un retour du conseiller national dans les rangs de l’UDC neuchâteloise apparaît donc comme une formalité.

Pourtant, «si Raymond souhaite être candidat, un délai pour régler sa réintégration me semble nécessaire», relève Yvan Perrin, vice-président des démocrates du centre neuchâtelois. Il est confiant quant aux chances du parti de trouver «une quatrième personne qui tienne la route». Et, «idéalement», il serait préférable de présenter davantage de noms aux membres et d’éviter ainsi une «liste tacite».

Indépendance, islam et caisses maladie

Les efforts se concentreront a priori sur le Conseil national. «Je ne suis pas convaincu qu’il faille mettre beaucoup d’énergie pour le Conseil des Etats», relève Walter Willener. A la Chambre des cantons, «les carottes sont cuites». Le grand favori, le libéral-radical Philippe Bauer, «nous convient très bien», note Yvan Perrin.

Les candidats déclarés visent d’ailleurs tous le National. Olga Barben a dévoilé ses intentions vendredi dernier déjà. Dans sa lettre à la direction du parti, la députée dit vouloir représenter les femmes et montrer qu’à l’UDC, «nous sommes ouverts d’esprit».

Yvan Perrin et Niels Rosselet-Christ nous ont confirmé avoir déposé leur dossier de candidature. Le premier veut s’engager pour «l’indépendance de la Suisse» et contre «l’avancée de l’islamisme». Quant au second, il veut concilier valeurs conservatrices et ouverture sur certains sujets de société. «On dit que l’UDC défend les intérêts des assureurs maladie», relève le député. Or, celui-ci veut «remettre en question le système et réduire l’emprise des caisses maladie sur le parlement».

 

Encore des jeunes à motiver

L’Union démocratique du centre neuchâteloise espère présenter une liste de quatre jeunes candidats pour le Conseil national. Le vice-président Yvan Perrin est «sûr que l’on va y arriver».

Président par intérim de la section des jeunes, Niels Rosselet-Christ n’y figurera pas. «Je suis candidat pour la liste mère», précise-t-il. «Je vais avoir 30 ans cette année et on commence à me connaître.» Deux candidatures lui ont été adressées et une troisième est sous réserve. Il s’agit de trois hommes. Mais «une liste mixte me ferait plaisir».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueLe temps de l’armistice entre les Neuchâtelois Raymond Clottu et Yvan PerrinLe temps de l’armistice entre les Neuchâtelois Raymond Clottu et Yvan Perrin

Top