Elections fédérales 2019 vues de Neuchâtel
  28.10.2019, 16:00
Lecture: 4min

L’honneur de l’UDC neuchâtelois Yvan Perrin défendu par un fidèle

Premium
chargement
Grégoire Cario était assis juste derrière Yvan Perrin lors de la désignation des candidats aux Fédérales de l'UDC neuchâteloise, en mars dernier à Couvet.

Politique Yvan Perrin a échoué aux élections fédérales parce qu’il a été lâché par son président de parti. La charge est de Grégoire Cario, qui était lui aussi candidat pour l’UDC.

Président de l’Union démocratique du centre (UDC) neuchâteloise, «Walter Willener a maltraité Yvan Perrin. C’est pour ça qu’on a perdu.» L’explication est signée Grégoire Cario, lui aussi candidat du parti qui a échoué à sauver son siège au Conseil national lors des élections fédérales du 20 octobre dernier.

«Cette fois, il y en a marre!» Ce coup de gueule, Grégoire Cario, président de la section UDC de Cortaillod, nous l’a adressé après avoir lu un article dans nos colonnes: Walter Willener s’y réjouissait que la page Yvan Perrin soit tournée à...

À lire aussi...

ÉlectionsA l’UDC neuchâteloise, «le capitaine ne quitte pas un bateau qui prend l’eau»A l’UDC neuchâteloise, «le capitaine ne quitte pas un bateau qui prend l’eau»

PolitiqueRaymond Clottu dans l’ombre de Walter Willener et Yvan Perrin à l'UDC neuchâteloiseRaymond Clottu dans l’ombre de Walter Willener et Yvan Perrin à l'UDC neuchâteloise

Top