Réservé aux abonnés

Fédérales: pas de financement par les candidats à Neuchâtel

Contrairement à ce qui se passe dans la plupart des autres cantons, les partis neuchâtelois jouent surtout la carte collective pour les élections fédérales. Les frais de campagnes assumés personnellement sont ainsi très réduits, voire interdits par les partis.
13 oct. 2019, 08:49 / Màj. le 13 oct. 2019 à 14:58
La campagne personnelle des candidats neuchâtelois aux élections fédérales se limite essentiellement à la participation aux stands du parti. Par exemple, Philippe Bauer sur le stand du PLR samedi matin à Neuchâtel.

Dans le canton de Neuchâtel, la somme totale prévue par les partis politiques pour financer la campagne pour les élections fédérales dépasse les 600’000 francs. Un montant conséquent si on le compare avec les dépenses prévues dans le canton de Vaud. Selon «24 heures», les budgets des partis vaudois se montent à 2 millions de francs, alors que Vaud enverra 20 représentants à Berne, contre six pour Neuchâtel.

Chez nos voisins vaudois, un tiers de ces deux millions (650’00...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois