Elections fédérales 2019 vues de Neuchâtel
 08.10.2019, 05:30

Elections fédérales: quels Neuchâtelois iront à Berne?

chargement
Nous avons reçu (de g- à droite) Damien Cottier, Céline Vara, Yvan Perrin, Andreas Jurt, Silvia Locatelli, Philippe Bauer, Fabien Fivaz, Martine Docourt et Denis de la Reussille.

Politique Nous avons reçu dix candidats aux élections fédérales dans le canton de Neuchâtel. A nos yeux, ils sont les seuls susceptibles d’occuper un siège – au Conseil national ou aux Etats – à l’issue des élections fédérales du 20 octobre prochain. Panorama complet.

Le 20 octobre, les Neuchâtelois renouvelleront leur délégation à Berne: quatre élus au Conseil national et deux au Conseil des Etats. Selon nos calculs, dix candidats sur les 64 candidats en lice ont de réelles chances d’être élus. Nous les avons rencontrés.

A lire aussi : Notre explication

A lire aussi : Les partis du centre ont-ils vraiment une chance à Neuchâtel?

Damien Cottier (PLR)

Candidat du Parti libéral-radical au Conseil national, Damien Cottier fait son retour sur la scène politique neuchâteloise après avoir travaillé pendant 12 ans à Berne, dont une bonne dizaine pour Didier Burkhalter.

A lire aussi : «Mon réseau peut être utile pour le canton»

Céline Vara (Les Verts)

Candidate des Verts au Conseil national et au Conseil des Etats, la Neuchâteloise Céline Vara est entrée en campagne de manière décoiffante. La vague verte la portera-t-elle à destination?

A lire aussi : «Il faut être sincère dans son engagement»

Baptiste Hurni (PS)

Candidat du Parti socialiste au Conseil national, Baptiste Hurni a un CV politique bien rempli. Au Palais fédéral, il privilégierait formation, recherche et innovation. Il s’attaquerait aussi aux primes d’assurance maladie.

A lire aussi : «Le canton a vraiment une carte à jouer»

Yvan Perrin (UDC)

L’Union démocratique du centre compte sur Yvan Perrin pour sauver son siège au Conseil national. Si son parcours s’est avéré chaotique ces dernières années, les idées du Vallonnier n’ont pas varié.

A lire aussi : «Je n’ai pas laissé que des souvenirs impérissables»

Andreas Jurt (PLR)

Candidat au Conseil national, le libéral-radical Andreas Jurt ne part pas favori. Il mise sur ses connaissances des réalités économiques pour passer l’épaule.

A lire aussi : «J’ai un réseau dans le monde réel»

Silvia Locatelli (PS)

Candidate au Conseil des Etats, la socialiste Silvia Locatelli a pour elle son expérience du terrain politique et syndical. A Berne, elle entend se battre pour la justice sociale, une nécessité pour elle depuis sa jeunesse.

A lire aussi : «Le système ne nous permet pas d’agir seuls»

Philippe Bauer (PLR)

Candidat au National et aux Etats, le libéral-radical Philippe Bauer a toutes les chances de rester à Berne. Ce grand défenseur des milieux patronaux pourrait être le seul à assurer une continuité.

A lire aussi : «Me faire allumer n’est pas un problème»

Fabien Fivaz (Les Verts)

Les planètes sont alignées pour le retour des Verts neuchâtelois au Conseil national. Dans un climat d’inquiétude quant à l’avenir de la vie sur Terre, cette troisième participation pourrait être la bonne pour Fabien Fivaz, candidat au National et aux Etats.

A lire aussi : «Pour une économie et une agriculture de proximité»

Martine Docourt (PS)

Candidate au Conseil des Etats, la socialiste Martine Docourt a pour elle son expérience professionnelle et ses réseaux à Berne. Elle veut défendre une politique climatique qui ne crée pas de nouvelles inégalités.

A lire aussi : «Faire entendre le point de vue scientifique»

Denis de la Reussille (POP)

Candidat au Conseil national et aux Etats, le popiste Denis de la Reussille se voit bien rempiler pour quatre ans à Berne. Attaqué, l’ancien joueur de football ne se contente pas de défendre son bilan. Il met en avant ce pour quoi il passe aussi à l’attaque.

A lire aussi : «Sans la vague verte, je serais sûrement réélu»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueElections fédérales: la subtile salade des apparentementsElections fédérales: la subtile salade des apparentements

politiqueOsez biffer et panacher sans vous tromperOsez biffer et panacher sans vous tromper

PolitiqueNos tactiques pour voter efficacementNos tactiques pour voter efficacement

PolitiqueElections fédérales: on connaît les 64 candidats neuchâteloisElections fédérales: on connaît les 64 candidats neuchâtelois

Top