Elections fédérales 2019 vues de Neuchâtel
 04.10.2019, 16:00
Lecture: 8min

Denis de la Reussille: «Sans la vague verte, je serais sûrement réélu»

Premium
chargement
Le popiste Denis de la Reussille défend son bilan au National: «J’ai notamment fait deux interpellations sur CFF Cargo. Je n’ai pas souvenir que beaucoup d’autres voix se sont fait entendre.»

Élections fédérales Nous avons reçu dans nos locaux dix candidats aux élections fédérales dans le canton de Neuchâtel. A nos yeux, ils sont les seuls susceptibles d’occuper un siège – au Conseil national ou aux Etats – à l’issue des élections fédérales du 20 octobre prochain. Candidat au Conseil national et aux Etats, le popiste Denis de la Reussille se voit bien rempiler pour quatre ans à Berne. Attaqué, l’ancien joueur de football ne se contente pas de défendre son bilan. Il met en avant ce pour quoi il passe aussi à l’attaque.

Ancien footballeur, le popiste Denis de la Reussille, 59 ans, sait ce que défendre veut dire. Arrière du FC Locle, il s’est taillé une certaine réputation dans les années 1980. Aujourd’hui, ce n’est plus la cage de son équipe mais son siège au National qui est menacé. «Sans la vague verte, je serais sûrement réélu. Aujourd’hui, c’est...

À lire aussi...

Élections fédéralesMartine Docourt: «Faire entendre le point de vue scientifique»Martine Docourt: «Faire entendre le point de vue scientifique»

Élections fédéralesPhilippe Bauer: «Me faire allumer n’est pas un problème»Philippe Bauer: «Me faire allumer n’est pas un problème»

Elections fédéralesCéline Vara: «Il faut être sincère dans son engagement»Céline Vara: «Il faut être sincère dans son engagement»

Élections fédéralesYvan Perrin: «Je n’ai pas laissé que des souvenirs impérissables»Yvan Perrin: «Je n’ai pas laissé que des souvenirs impérissables»

Élections fédéralesSilvia Locatelli: «Le système ne nous permet pas d’agir seuls»Silvia Locatelli: «Le système ne nous permet pas d’agir seuls»

Top