Elections cantonales neuchâteloises 2017
 09.12.2016, 14:41

Le PLR lance Isabelle Weber pour reprendre la majorité au Conseil d'Etat neuchâtelois

chargement
Isabelle Weber-von-Kaenel avec le Conseil communal de Cornaux.

Politique Le nom du 3e candidat PLR au Conseil d'Etat est connu: il s'agit d'Isabelle Weber-von Keanel. Juriste, chargée d'affaires chez Greenwatt, elle est conseillère communale à Cornaux.

Réunis demain samedi en assemblée générale, les membres du Parti libéral-radical neuchâtelois (PLRN) se verront proposer trois candidats pour l'élection au Conseil d'Etat, en avril prochain: les ministres sortants Laurent Favre et Alain Ribaux, ainsi qu'Isabelle Weber-von Keanel, chargée d'affaires chez Greenwatt et conseillère communale à Cornaux. L'information est diffusée ce vendredi dans "Libertés neuchâteloises", le journal du PLRN.

La nouvelle candidate, 50 ans, juriste de formation, est également présidente du comité scolaire de l'EOREN, l'Ecole obligatoire région Neuchâtel, qui regroupe 8000 élèves. 

Cette candidature tombe après que les trois socialistes et les deux PLR composant le Conseil d'Etat actuel ont annoncé - ensemble - qu'ils se représenteraient tous le printemps prochain. Pour autant, le PLRN souhaite occuper un siège de plus au gouvernement, où il a perdu la majorité en 2013 après l'éviction de Philippe Ganegi et Thierry Grosjean.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VOTATION CANTONALELe personnel de la santé conserve une seule CCTLe personnel de la santé conserve une seule CCT

électionsLa place des femmes au Grand Conseil neuchâteloisLa place des femmes au Grand Conseil neuchâtelois

PolémiqueEn abandonnant l'UDC, Xavier Challandes doit-il quitter le Grand Conseil?En abandonnant l'UDC, Xavier Challandes doit-il quitter le Grand Conseil?

DÉMISSIONS«Je suis le fusible, donc je saute!»«Je suis le fusible, donc je saute!»

udc neuchâteloiseL'ancien président du Grand Conseil Xavier Challandes a démissionné de l'UDCL'ancien président du Grand Conseil Xavier Challandes a démissionné de l'UDC

Top