Réservé aux abonnés

Le Parti socialiste est un leader fragilisé

Vingt-six sièges sont en jeu dans le district de La Chaux-de-Fonds. Le rapport de forces, actuellement en faveur de la gauche, ne devrait pas s’inverser.
10 mars 2017, 01:21
/ Màj. le 20 mars 2017 à 11:58
Le budget 2017 a la session du Grand Conseil. 

Neuchatel, le 07.12.2016
Photo : Lucas Vuitel GRAND CONSEIL NEUCHATELOIS

Cent vingt-six candidats, dont un petit tiers de femmes, briguent les 26 sièges dont dispose le district de La Chaux-de-Fonds au Grand Conseil neuchâtelois. Ils sont répartis sur sept listes de partis, trois à gauche (PS, POP et Verts), quatre à droite et au centre (UDC, PLR, Vert’libéraux et PDC). Seuls les représentants de cette dernière formation n’ont pas de carte d’accès au Château. Pour le moment en tout cas.

Avec 16 fauteuils (soit 61,5%), la gauche est largement majoritaire au sein de la dép...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois