Election présidentielle américaine
  07.06.2016, 07:28

Présidentielle américaine: pas de publicités pour Donald Trump sur BuzzFeed

chargement
Un contrat publicitaire liait le site d'informations au parti républicain.

ÉTATS-UNIS Donald Trump serait ''mauvais pour la santé'' selon le directeur général du site d'informations BuzzFeed, qui ne diffusera plus de publicités en faveur du candidat républicain à la présidentielle américaine.

Le site d'informations BuzzFeed a mis fin lundi à un contrat publicitaire qui le liait au parti républicain. Il ne souhaite pas diffuser de publicités pour Donald Trump, qu'il considère comme "mauvais pour la santé".

"Nous n'aimons pas refuser du chiffre d'affaires", a expliqué le directeur général Jonah Peretti. "Mais, dans certains cas, nous devons faire des exceptions: nous ne diffusons pas de publicité pour les cigarettes parce qu'elles sont mauvaises pour votre Santé et nous n'accepterons pas de publicités pour Trump pour les mêmes raisons."

"La campagne (du candidat républicain à la présidentielle Donald) Trump est en opposition directe avec les libertés de nos employés aux Etats-Unis et partout dans le monde", a fait valoir Jonah Peretti dans un message électronique interne, mentionné dans un article de Buzzfeed.

"Dans certains cas, comme son interdiction de laisser les musulmans voyager, il deviendrait impossible pour nos employés de faire leur métier", a-t-il ajouté.

Selon le site Politico, le montant du contrat serait de 1,3 million de dollars (1,26 million de francs). Interrogé, BuzzFeed n'a pas confirmé ce chiffre.

"Pas d'influence"

"Cette décision (...) n'aura pas d'influence sur notre couverture de la campagne", a assuré le directeur général. Plus tard lundi, le rédacteur en chef, Ben Smith, a insisté sur ce point dans un autre message interne, selon BuzzFeed. Sollicité, le site d'informations s'est refusé à communiquer le contenu intégral du message de Ben Smith.

Dans une déclaration, le porte-parole du parti républicain, Sean Spicer, a assuré que le Grand Old Party, son surnom, n'avait jamais eu l'intention de diffuser de la publicité sur BuzzFeed.

"L'ironie veut qu'ils n'aient pas refusé l'argent d'une candidate qui fait actuellement l'objet d'une enquête du FBI", a-t-il ajouté, taclant au passage la candidate démocrate Hillary Clinton. Celle-ci est embourbée dans une affaire de messages électroniques classifiés reçus sur sa boîte personnelle lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Présidentielle américainePrésidentielle américaine: nouveaux incidents entre pro et anti-Trump en CaliforniePrésidentielle américaine: nouveaux incidents entre pro et anti-Trump en Californie

ÉTATS-UNISTrump atteint la majorité de déléguésTrump atteint la majorité de délégués

Présidentielle américainePrésidentielle américaine: Trump aurait réuni les 1237 délégués nécessaires à l'investiture du Parti républicain (AP)Présidentielle américaine: Trump aurait réuni les 1237 délégués nécessaires à l'investiture du Parti républicain (AP)

Top