Election présidentielle américaine
 07.01.2021, 17:39

Présidentielle américaine: Facebook bloque le compte de Trump pour une durée indéterminée

chargement
Une suspension temporaire avait été annoncée mercredi soir.

Mark Zuckerberg bannit Donald Trump de Facebook et Instagram pour au moins deux semaines. Twitter a pour sa part bloqué le compte de l’ancien président américain pour 12 heures.

Les comptes Facebook et Instagram du président américain Donald Trump sont bloqués. Ils le resteront pour une durée indéterminée et pendant «au moins les deux prochaines semaines», a annoncé jeudi le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, au lendemain des violences au Capitole.

«Nous pensons que permettre au président de continuer à utiliser nos services pendant cette période pose des risques trop grands», a affirmé Mark Zuckerberg sur son compte Facebook. Une suspension temporaire avait été annoncée mercredi soir.

 

 

«Par conséquent, nous prolongeons le blocage de ses comptes Facebook et Instagram pour une durée indéterminée et pendant au moins les deux prochaines semaines jusqu’à ce que la transition pacifique du pouvoir soit terminée», a-t-il précisé.

Encourager une insurrection violente

Facebook, Twitter et Youtube choisissaient en général, jusqu’à présent, de masquer ou d’épingler les messages trompeurs ou inflammatoires du président avec des avertissements. Mais mercredi, ils ont fini par retirer certains de ses propos, puis, en soirée, par suspendre ses comptes temporairement.

«Nous pensons que le public a le droit d’avoir un accès le plus large possible aux discours politiques, même controversés», a rappelé Mark Zuckerberg, souvent critiqué ces derniers mois pour son approche jugée laxiste par une partie de la société civile. «Mais le contexte actuel est maintenant fondamentalement différent, avec l’utilisation de notre plateforme pour encourager une insurrection violente contre un gouvernement démocratiquement élu», a-t-il détaillé.

Snapchat aussi

L’application Snapchat a aussi confirmé jeudi avoir bloqué le profil du président sortant. Twitter, qui avait menacé mercredi de suspendre indéfiniment le compte du milliardaire aux 88 millions d’abonnés, n’a pas répondu à une requête de l’AFP jeudi. C’était la première fois que le réseau des gazouillis retirait des tweets de Donald Trump pour des raisons autres que les droits d’auteur.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RéactionsInvasion du capitole par des pro-Trump: la Suisse condamne les violencesInvasion du capitole par des pro-Trump: la Suisse condamne les violences

AppelEtats-Unis: Trump demande à un responsable de «trouver» des bulletins à son nomEtats-Unis: Trump demande à un responsable de «trouver» des bulletins à son nom

CensureRéseaux sociaux: Facebook retire des pages liées à un ex-conseiller de Trump pour «désinformation»Réseaux sociaux: Facebook retire des pages liées à un ex-conseiller de Trump pour «désinformation»

BloquéCoronavirus: Twitter bloque le compte d’un conseiller national UDCCoronavirus: Twitter bloque le compte d’un conseiller national UDC

Réseaux sociauxFacebook: non, partager les messages qui circulent ne protège pas vos données personnellesFacebook: non, partager les messages qui circulent ne protège pas vos données personnelles

Top