Eclairage
 24.10.2018, 17:01

Eclairage: «Une autre course avant le Tour de France»

chargement
En 2019, le départ du Tour de France aura lieu à Bruxelles.

Cyclisme Nos journalistes mettent en perspective des sujets d’actualité régionale, sportive, nationale ou internationale avec des analyses ou des éclairages. Aujourd’hui, Julian Cerviño évoque le parcours du prochain Tour de France.

Si le parcours du Tour de France 2019 sera officiellement connu ce jeudi, une course médiatique se déroule avant cette annonce pour tenter d’en préciser les contours. Une tâche moins évidente depuis que les organisateurs essaient de briser les codes de leur épreuve. Même s’il y a des principes auxquels ils dérogent encore trop rarement.

Malgré leur volonté de dynamiser une course souvent cadenassée, les «traceurs» du Tour ne peuvent ainsi pas éviter des étapes dites de transition. Parce que le Tour de France, c’est surtout et plus que tout le tour de la France. Il y a des régions et des villes qu’il s’agit de visiter régulièrement. Comme l’année prochaine Nancy, Colmar, Saint-Etienne, Albi, Reims, Tignes ou les incontournables Pau et Gap. Puis, comme cette année les Pyrénées ont précédé les Alpes, en 2019 cet ordre sera inversé.

«Ne reste plus» alors qu’à se lancer dans les conjectures pour trouver le chemin qui reliera Bruxelles (ville du «Grand Départ» le 6 juillet) à Paris (arrivée incontournable le 28 juillet). En fonction des nombreuses candidatures reçues, les organisateurs les ajustent à leur désir d’innovation.
Voilà pourquoi, par exemple, une arrivée inédite sera certainement jugée au sommet de la Planche des Belles Filles dans les Vosges voisines. Contrairement aux trois expériences précédentes, la montée finale pourrait s’effectuer sur une pente de 24%, dénichée par des passionnés du lieu.

On devrait aussi assister à une nouvelle arrivée au sommet du Tourmalet – véritable tour de force logistique – et au sommet inédit du Prat d’Albis sur les hauteurs de Foix.

Toutes ces informations sont le fruit d’«enquêtes» des médias locaux. Et les chemins de l’information sont parfois tortueux. Si on sait ainsi que le Tour passera par Albertville en 2019, c’est parce qu’un championnat de pétanque, prévu le 21 juillet dans cette cité, a été reporté en raison d’un «événement majeur» qui se déroulera à cette même date dans cette localité savoyarde.

Par contre, même si les représentants valaisans candidats pour une arrivée à Crans-Montana ont été invités à Paris ce jeudi, cette station ne devrait pas figurer sur le parcours 2019 de la Grande Boucle – comme en 1984 lors du triomphe de Laurent Fignon.

Mais, on n’est peut-être pas au bout de nos surprises, les organiseurs du Tour ont plus d’un tour dans leur besace.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top