Eclairage

Eclairage: «Séparer Moutier: une idée saugrenue»

chargement

Séparation Nos journalistes mettent en perspective des sujets d’actualité régionale, sportive, nationale ou internationale avec des analyses ou des éclairages. Aujourd’hui, Nicolas Willemin revient sur la proposition de séparer Moutier entre les cantons de Berne et du Jura.

 28.01.2019, 17:28
Un nouveau mouvement veut diviser Moutier en deux

En discutant d’un sujet un tant soit peu polémique entre amis ou au bistrot, il arrive régulièrement que quelqu’un propose LA solution, du moins celle qu’il estime être la meilleure pour mettre tout le monde d’accord. La plupart du temps, les autres participants à la discussion lui font comprendre, plus ou moins gentiment, qu’il faut retrouver la raison et renoncer à pousser plus loin l’idée saugrenue qu’il vient d’énoncer. 

Le projet présenté vendredi dernier à Moutier, soi-disant destiné à régler définitivement la question de l’appartenance cantonale de Moutier, aurait dû faire partie de ces idées lâchées négligemment autour d’une table du café du commerce, après avoir descendu quelques bières ou quelques décis de blanc, et abandonnées rapidement une fois franchies les portes de l’estaminet.

Mais non! Quelques adorateurs prévôtois du Rathaus bernois ont cru bon non seulement de propager plus loin l’idée sortie d’un cerveau embrumé, mais également de créer une nouvelle structure pour la diffuser. Vu le caractère incongru de l’idée, ils auraient pu appeler leur mouvement «Révélation», désigner un des leurs comme pasteur de cette nouvelle secte, et se présenter comme la nouvelle Eglise de la réconciliation. 

Mais visiblement, la brume qui encombrait leur cerveau ce soir-là les a empêchés d’aller au bout de leur fantasme spirituel et ils se sont contentés de baptiser leur petit groupement «Réconciliation», en espérant en faire une question politique.

 

A Jérusalem, Berlin, Belfast, Beyrouth ou Mostar, ces divisions sont vite apparues stupides et vides de sens.

Comme si diviser en deux une petite ville allait forcément réconcilier les deux camps qui s’observent depuis des années en chiens de faïence à Moutier. Inutile de gloser trop longuement sur l’impossibilité concrète de séparer cette ville en deux. Nous ne sommes pas à Jérusalem, Berlin, Belfast, Beyrouth ou Mostar. Dans ces villes déchirées par l’histoire, des quartiers plus ou moins homogènes permettaient d’établir une ligne de séparation. Malgré cela, ces divisions sont pourtant vite apparues stupides, vides de sens et n’ont pas survécu longtemps.

En ce qui concerne Moutier, arrêtons de prendre des vessies pour des lanternes, et des idées de café du commerce pour des programmes politiques. La population a voté en faveur de son rattachement au canton du Jura. Et ni la préfète du Jura bernois, ni quelques illuminés de bistrot qui empêcheront l’Histoire de se faire.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Question jurassienneUn projet propose de partager Moutier en deux entités, une bernoise et une jurassienneUn projet propose de partager Moutier en deux entités, une bernoise et une jurassienne

Question jurassienneCinq recours déposés contre l'invalidation du vote de MoutierCinq recours déposés contre l'invalidation du vote de Moutier

MoutierEclairage: «Ce sera mieux pour Moutier dans le Jura?»Eclairage: «Ce sera mieux pour Moutier dans le Jura?»

Top