Eclairage
 01.04.2020, 17:00

Eclairage: «Les réfugiés sont en danger»

chargement
Les foyers à population dense et mobile sont des lieux propices à la propagation des épidémies.

Coronavirus Des universitaires et des spécialistes nous éclairent sur des sujets d’actualité, de société ou de recherche. Aujourd’hui, Tülay Torun, spécialiste de la migration, évoque le sort des requérants d’asile dans les foyers pour migrants en Suisse.

Selon les déclarations officielles du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), à ce jour, plus de dix mille personnes vivent dans des foyers pour migrants. Les foyers sont des zones fermées où l’espace personnel est restreint et où les mesures d’hygiène peuvent difficilement être respectées. Les foyers à population dense et mobile sont des lieux très propices à la propagation rapide des épidémies.

Dans ces endroits où il y a peu de ventilation, d’hygiène et de propreté, il faut malgré tout vivre ensemble dans la promiscuité et ceux qui y restent n’ont pas d’autre choix. Comme indiqué dans la Charte des Nations Unies pour les réfugiés, chaque réfugié a le droit de bénéficier des mêmes services de santé que ceux fournis aux citoyens du pays où il demande l’asile.

Dans certains foyers, 200 résidents doivent manger en même temps dans la même salle.

Nous avons été plusieurs à nous entretenir avec des réfugiés séjournant dans ces centres en pleine épidémie de Coronavirus. Dans certains foyers, 200 résidents doivent manger en même temps dans la même salle. Cette situation empêche l’application de la distance de sécurité d’au moins deux mètres entre deux personnes.

Il a été signalé que les résidents des foyers d’accueil rencontrent de graves problèmes pour accéder aux produits de nettoyage. Les toilettes et salles de bains des foyers sont utilisées en commun, le nettoyage et l’hygiène de ces lieux sont laissés aux bons soins de ceux qui y vivent.

Les collaborateurs ne surveillent pas le nettoyage de ces lieux. Comme il y a de sérieux problèmes de communication linguistique entre les réfugiés, aucune organisation efficace ne peut être mise en place.

Dans des moments aussi chaotiques, l’environnement des foyers est extrêmement désavantageux pour les femmes et les enfants. Les motifs de violence psychologique, économique et physique sont plus que jamais présents.

De ce fait, il faut que les procédures soient suspendues pour faciliter l’accès aux avocats, aux traducteurs et aux informations. De même, des mesures urgentes doivent être prises pour limiter la propagation de la maladie et protéger le personnel travaillant dans les foyers. Il est aussi important de veiller à ce que le matériel d’hygiène soit fourni en quantité suffisante et distribué à intervalles réguliers. Nous pouvons surmonter cette situation par la solidarité sociale.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéUn médicament contre le coronavirus, c'est pour quand?Un médicament contre le coronavirus, c'est pour quand?

SantéDouze EMS neuchâtelois touchés par le coronavirusDouze EMS neuchâtelois touchés par le coronavirus

Top