Eclairage
 16.09.2020, 17:00

Eclairage: «L’école à journée continue, une chance!»

chargement
"Proposer une structure efficace qui offre un lieu notamment pour l’exercice des devoirs est une plus-value indéniable en termes de politique éducative", écrit Kilian Winz-Wirth.

Scolarité Des universitaires et des spécialistes nous éclairent sur des sujets d’actualité, de société ou de recherche. Aujourd’hui, Kilian Winz-Wirth, assistant doctorant à l’Université de Genève, évoque l’égalité des chances induite par l’école à journée continue.

Parfois sensible, souvent clivante, la question de l’école à journée continue peut pourtant représenter une chance en matière de réduction des inégalités scolaires. Si nous pensons que les situations précaires se trouvent la plupart du temps ailleurs et surtout pas en Suisse, il existe dans le canton de Neuchâtel des enfants qui doivent cuisiner seul.e.s à midi et ne sont pas accompagné.e.s pour les devoirs.

Les temps hors des établissements scolaires contribuent fortement à renforcer les inégalités

Bien que les pays ayant adopté l’école à journée continue n’aient pas pour autant complètement éradiqué les inégalités scolaires, cette perspective n’en demeure pas moins un pas important en faveur d’une école plus équitable. Il y a plusieurs dizaines d’années déjà et encore actuellement, les sociologues ont montré que les temps hors des établissements scolaires contribuaient fortement à renforcer les inégalités. En effet, tous les enfants ne sont pas logés à la même enseigne; les contextes sociaux, économiques, psychologiques pour l’enfant ne sont pas identiques dans tous les ménages.

Dans le canton de Neuchâtel existent des élèves qui ne peuvent pas bénéficier d’un soutien parental et qui ne fréquentent pas les structures parascolaires. Gardons à l’esprit que certains parents travaillent à plein temps pour essayer de joindre les deux bouts et sont, par conséquent, absents à l’heure des devoirs. Si certaines personnes osent affirmer que les parents pourraient prendre en charge leur enfant par une réduction du taux de travail ou faire appel parfois à des répétiteurs et répétitrices, certaines familles sont dans un état suffisamment précaire et, par nécessité, doivent cumuler des pleins-temps. Proposer une structure efficace qui offre un lieu notamment pour l’exercice des devoirs est une plus-value indéniable en termes de politique éducative.

Plutôt que de percevoir et dénoncer une mesure qui vise à favoriser l’économie, osons détecter un pas en faveur d’une école plus juste qui permet aux familles les plus défavorisées notamment d’entrevoir des solutions concrètes. Même si l’école à journée continue ne résoudra pas tous les problèmes, elle représente une réelle chance et une occasion à saisir pour bénéficier d’une école plus équitable.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnseignementL’école à journée continue séduit les NeuchâteloisL’école à journée continue séduit les Neuchâtelois

GardeSoutien fédéral important pour les crèches et le parascolaire neuchâteloisSoutien fédéral important pour les crèches et le parascolaire neuchâtelois

Top