Eclairage
 06.01.2020, 17:00

Eclairage: «Deux événements fondateurs en 1979»

chargement
Manifestation anti-américaine et anti-iranienne à Bagdad en Irak.

Poudrière Nos journalistes mettent en perspective des sujets d’actualité. Aujourd’hui, Daniel Droz évoque la poudrière du Moyen-Orient à travers deux événements fondateurs de 1979.

Pour tenter de comprendre ce qui se trame aujourd’hui au Moyen-Orient, il faut remonter à 1979. Deux événements majeurs marquent le monde de leur empreinte: la révolution en Iran et l’invasion de l’Afghanistan par les troupes soviétiques. Comme le rappelle l’historien Justin Vaïsse dans le quotidien «Le Monde», «elles bousculent les équilibres au sein du monde musulman».

Outre qu’elle voit le nouveau régime prendre en otage l’ambassade des Etats-Unis, la première aboutit «à une surenchère pour le leadership religieux, stimulant l’ascension de l’islamisme». Cette lutte, pour faire simple, oppose l’Iran chiite de l’imam Khomeiny à l’Arabie saoudite sunnite. La seconde voit l’émergence d’une résistance, renforcée par l’apport de combattants volontaires venus de l’étranger, qui s’avère, à terme, être «la matrice du terrorisme islamiste moderne».

Ces expéditions s’avèrent catastrophiques.

L’Afghanistan n’est rien d’autre que le tombeau de l’empire soviétique. Dix ans après l’invasion de ce pays, en 1989, le retrait des dernières troupes de l’Armée rouge précède la chute du Mur de Berlin de neuf mois. Le monde rêve alors d’un nouvel ordre international. D’autant plus que l’Irak et l’Iran, après huit ans d’une guerre sans merci, s’accordent sur un cessez-le-feu en 1988.

Dans le monde musulman, la trêve est de courte durée. En 1990, l’Irak envahit le Koweït. Sous la houlette des Etats-Unis, qui avaient soutenu Bagdad durant sa guerre contre Téhéran, une large coalition va renvoyer les troupes de Saddam Hussein dans leur pays.

Tandis que Washington fait du boucher irakien un ennemi juré, le djihad, né en Afghanistan, se déploie dans divers territoires. Les terroristes, Oussama Ben Laden en tête, n’hésitent pas à frapper les intérêts américains dans le monde. Les attentats du 11 septembre 2001 marquent le paroxysme de ces actions.

La riposte des Etats-Unis se traduit par l’invasion de l’Afghanistan, en 2001, puis de l’Irak, en 2003. Ces expéditions s’avèrent catastrophiques. Dans le second pays, l’intervention est à la source de la naissance de la sinistre organisation Etat islamique.

Dans ce contexte explosif, Donald Trump vient d’allumer une nouvelle mèche. Avec quelles conséquences? C’est ce que tout le monde, comme en 1979, aimerait savoir.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RépliqueTensions au Moyen-Orient: l’Iran abandonne toute «limite sur le nombre» de centrifugeusesTensions au Moyen-Orient: l’Iran abandonne toute «limite sur le nombre» de centrifugeuses

TensionsMort du général iranien: le parlement irakien demande d’expulser les troupes américainesMort du général iranien: le parlement irakien demande d’expulser les troupes américaines

MOYEN-ORIENTTrump frappe l’Iran en IrakTrump frappe l’Iran en Irak

Trump frappe l’Iran en Irak

Qassem Soleimani, un général iranien, a été tué hier dans une attaque de drone menée par les forces armées des...

  04.01.2020 00:01
Premium

TensionsIran - Etats-Unis: Donald Trump menace de frapper 52 sites, Téhéran met en gardeIran - Etats-Unis: Donald Trump menace de frapper 52 sites, Téhéran met en garde

Top