Eclairage

Eclairage: «100 ans d’un maillot jaune très souillé»

chargement

Dopage Nos journalistes mettent en perspective des sujets d’actualité régionale, sportive, nationale ou internationale avec des analyses ou des éclairages. Aujourd’hui, Julian Cerviño évoque les 100 ans du maillot jaune du Tour de France et le dopage.

 03.07.2019, 17:00
Le champion Belge Eddy Merckx (à droite), ici en compagnie du Suisse Fabian Cancellara, n'est pas exempt de tout soupçon en matière de dopage.

Le Tour de France s’apprête à célébrer en grande pompe – forcément… – le centenaire de son maillot jaune, le Graal du cyclisme. Un anniversaire que les organisateurs français – à la grandiloquence facile et à la mémoire parfois un peu courte – ont choisi de célébrer en donnant le départ de cette Grande Boucle à Bruxelles.

Forcément en Belgique, puisque le plus grand champion de l’histoire du cyclisme et celui qui a porté le plus souvent cette fameuse tunique jaune (96 jours) est Belge. On parle, bien sûr, du grand Eddy Merckx. Le «cannibale», l’ogre de Teruveren, le champion des champions. Les superlatifs font vite défaut lorsqu’on évoque la fabuleuse carrière du septuagénaire. Un monstre sacré du cyclisme, vainqueur à cinq reprises du Tour, insatiable, prêt à tous les exploits et à quelques excès pour assouvir son inextinguible soif de victoire.

Eh oui, le grand Eddy, comme la plupart des vainqueurs de la plus grande course du monde – ben oui, quoi, faut jamais oublier et s’épargner les superlatifs… – a trempé dans des affaires de dopage. Trois concrètement, dont il s’est tiré avec des sanctions symboliques (1 mois avec ou sans sursis). Il avouera après la fin de sa carrière avoir procédé à des échanges d’urine lors des contrôles antidopage.

 

Le dopage et le Tour de France fricotent depuis – trop – longtemps.

Le Bruxellois ne s’est non plus pas privé de défendre son ami Lance Armstrong lorsque le Texan a été dépouillé de ses sept titres sur le Tour de France. Mais le Belge n’est pas le seul grand dominateur du Tour à avoir trempé dans des affaires louches. Jacques Anquetil, autre quintuple triomphateur, admettait «en prendre», comme on dit dans le jargon cycliste. Bernard Hinault s’en cachait à peine, alors que Miguel Indurain régnait sur le peloton lorsque l’EPO circulait presque librement.

Tout ça pour dire que le dopage et le Tour de France fricotent depuis – trop – longtemps. Même à l’époque des pionniers héroïques, dont Eugène Christophe premier porteur de la tunique jaune en 1919, on usait d’artifices «folkloriques» (cognac et autres produits étranges…).

La mort de Tom Simpson en 1967 sur les pentes du Ventoux pour surdose d’amphétamines a éveillé les consciences. Cela n’a de loin pas suffi à calmer les tricheurs.

Selon le site internet cyclisme-dopage.com, depuis l’introduction des contrôles antidopage en 1968, plus de 80% des porteurs du maillot jaune sur les Champs-Élysées ont été impliqués dans une affaire de dopage.

C’est dire si l’histoire de ce maillot symbolique est souillée. Trop pour la célébrer sans arrière-pensées.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

«Rendez-vous»Joanna Ryter-Richard Chassot: vélo, dopage et ambitionsJoanna Ryter-Richard Chassot: vélo, dopage et ambitions

CyclismeEclairage: «L’effet boomerang du dopage»Eclairage: «L’effet boomerang du dopage»

SportEclairage: «Rétropédalage efficace en matière de dopage»Eclairage: «Rétropédalage efficace en matière de dopage»

ScandaleCyclisme: l'entraîneur national Hondo licencié après des aveux de dopageCyclisme: l'entraîneur national Hondo licencié après des aveux de dopage

TricherieCyclisme: de grands coureurs auraient déjà eu recours au dopage mécaniqueCyclisme: de grands coureurs auraient déjà eu recours au dopage mécanique

Top