30.09.2019, 05:30

Human Hub veut faire de l’échange d’employés un antidote au chômage partiel

Premium
chargement
Human Hub, une start-up neuchâteloise, propose un outil permettant aux entreprises qui ont passagèrement trop ou trop peu de travail de s'échanger des compétences.

Solution Les entreprises qui font face à un surcroît momentané de travail peuvent désormais emprunter des employés à celles qui rencontrent un trou d’air passager. Un nouvel outil qui pourrait séduire des patrons de la région mais qui n’enchante pas le syndicat Unia.

Comment faire face à un ralentissement temporaire des affaires dans l’industrie? Garder ses salariés le plus longtemps possible au risque de ternir son bilan, ou lâcher de fidèles employés en abandonnant de précieuses compétences: l’alternative n’est guère enthousiasmante.

Une start-up neuchâteloise propose une troisième voie: un outil qui permet aux entreprises de s’échanger des employés entre elles. Basée à Microcity,...

À lire aussi...

Microcity étend son empire dans le quartier de la MaladièreMicrocity étend son empire dans le quartier de la Maladière

Economie numériqueDébat à l’Université de Neuchâtel: comment la technique change le travailDébat à l’Université de Neuchâtel: comment la technique change le travail

Top