02.07.2019, 19:28

Comment Someco a choisi de rester une entreprise neuchâteloise

Premium
chargement
(De g à dr.) Jean-Nat Karakash, Conseiller d'Etat, Jean-Pierre Leuenberger, conseiller communal à Boudry, Philippe Holzer, directeur de Someco, et Joris Engisch, président du conseil d'administration, s'apprêtent à ensevelir une capsule souvenir dans les fondations d'une nouvelle usine à Boudry.

Solutions Manquant de place pour son développement, le fabricant de cadrans de montres Someco, établi à Corcelles-Cormondrèche, construit une nouvelle usine à Boudry. Un coup de chance et un coup de pouce du Château ont permis ce maintien en terre neuchâteloise.

Le fabricant de cadrans Someco va quitter Cormondrèche*. Une fois n’est pas coutume, ce déménagement ne va pas causer d’insomnie au gouvernement neuchâtelois. L’entreprise déménagera son siège et ses machines en 2020 dans une usine neuve, dont la première pierre a été posée mardi 2 juillet, rue de la Gare, à Boudry.

Lors de cette cérémonie, la direction a remercié les...

À lire aussi...

RécompenseIls propulsent l’industrie traditionnelle dans l’économie numériqueIls propulsent l’industrie traditionnelle dans l’économie numérique

LA CHAUX-DE-FONDS«L’automatisation est inévitable»«L’automatisation est inévitable»

Top