21.02.2020, 19:00

Jouets, lectures, enseignement: les Neuchâtelois à l’école de l’égalité

Premium
chargement
Une petite fille et son frère lisent des livres "genre".

Parité Politiques, chercheurs, militants, tous s’accordent sur ce point: l’égalité des genres passera par l’éducation des nouvelles générations. Qu’est-il entrepris par l’instruction publique neuchâteloise? Que peuvent faire les enseignants et les parents? Qu’en pensent les enfants?

Faire des exercices de math avec Sophie l’ingénieure, découvrir la vie des femmes dans l’Egypte ancienne ou répéter son voc d’allemand en évoquant les sportives qui ont marqué leur discipline, voilà une partie des cours proposés dans les deux derniers volumes de «L’école de l’égalité».

Lancée en janvier dernier par la Conférence romande des Bureaux de l’égalité et destinée aux enseignants du cycle 2 (5e à 8e année), cette réédition a pour objectif «d’encourager la prise en compte de l’égalité dans la formation». Le premier...

À lire aussi...

ParitéL’école à journée continue: pourquoi ça peut tout changer dans le canton de NeuchâtelL’école à journée continue: pourquoi ça peut tout changer dans le canton de Neuchâtel

ParitéL’école à journée continue: ça marche chez euxL’école à journée continue: ça marche chez eux

ParitéEglantine Jamet: «L’égalité à l’école? On en est aux balbutiements»Eglantine Jamet: «L’égalité à l’école? On en est aux balbutiements»

Top