14.02.2020, 19:00

Ces entrepreneurs neuchâtelois qui font de l’égalité entre femmes et hommes leur combat

Premium
chargement
Laurent Von Gunten, directeur des ressources humaines, discute avec une collaboratrice de l’atelier de haute horlogerie d’Ulysse Nardin, au Locle.

Parité De plus en plus d’entreprises neuchâteloises boostent leur image et leur efficacité en misant sur une politique d’égalité entre femmes et hommes. Les employés d’Ulysse Nardin, Girard-Perregaux et Gucci bénéficient d’un congé paternité de 14 semaines. Pourquoi ces patrons chouchoutent leurs employés? Notre enquête.

«Ce type de mesures nous permet de garder des collaborateurs motivés. Le sentiment d’être bien traité au travail se traduit de manière positive en termes d’engagement et de productivité.»

Le directeur des ressources humaines Laurent Von Gunten a fait des heureux en annonçant la nouvelle à ses employés. Depuis le 1er janvier, le groupe de luxe mondial Kering, qui détient notamment Ulysse Nardin et Girard-Perregaux, au Locle et à La Chaux-de-Fonds, ainsi que Gucci à Cortaillod, offre à...

À lire aussi...

ParitéNeuchâtel: ces bastions masculins où les femmes sont peu visiblesNeuchâtel: ces bastions masculins où les femmes sont peu visibles

ParitéLe boom des labels antisexistes dans les entreprises neuchâteloisesLe boom des labels antisexistes dans les entreprises neuchâteloises

Top