Donald Trump
 17.07.2018, 20:27

Afrique du Sud: Obama dénonce la politique de Trump lors du centenaire de la naissance de Mandela

chargement
1/2  

Discours À Johannesburg, en Afrique du Sud, Barack Obama s'en est pris à la politique de Donald Trump. Dans son discours, l'ancien président américain n'a toutefois jamais mentionné le nom de ce dernier.

L'ancien président américain Barack Obama a multiplié à mots à peine couverts les attaques contre son successeur Donald Trump. Il s'est exprimé à Johannesburg à l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, premier président sud-africain noir.

Barack Obama a pris soin de ne jamais nommer l'actuel locataire de la maison Blanche, mais ses nombreuses allusions à Donald Trump ont fait mouche dans le stade Wanderers qui lui était totalement acquis. Il s'en est pris aux climatosceptiques, aux politiques d'immigration basées "sur la race" et aux hommes politiques qui "ne cessent de mentir" et "brouillent les lignes entre divertissement et informations".

 

 

"Compte tenu de l'époque incertaine et étrange dans laquelle nous vivons, les informations apportent chaque jour leur lot de titres perturbants qui donnent le tournis", a lancé l'ancien président américain au début de son intervention devant plus de 10'000 personnes. Il a également dénoncé "la politique de la peur et de la rancune" et celle "des hommes forts".

Politiciens menteurs

L'ancien président américain s'en est pris aux politiciens qui "ne font que mentir". "Les politiques semblent rejeter le concept de vérité objective, les gens inventent", a-t-il lancé, déclenchant des rires nourris.

"Il faut croire dans les faits", a-t-il insisté, alors que son successeur dénonce à longueur de journée les "fake news". "Nier les faits peut mettre à mal la démocratie". "Je ne peux pas trouver de terrain d'entente avec quelqu'un qui affirme que le changement climatique n'existe pas, quand tous les scientifiques disent l'inverse", a poursuivi Barack Obama.

 

 

Un des premiers gestes de Donald Trump à la Maison Blanche avait été de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, l'estimant "injuste" pour l'industrie de son pays.

Sur la politique d'immigration là encore, Barack Obama s'en est pris directement à son successeur. "Il n'est pas faux d'insister sur le fait que les frontières nationales importent (...) mais cela ne peut pas être une excuse pour des politiques d'immigration basées sur la race", a-t-il estimé lors d'une de ses rares interventions publiques depuis son départ de la maison Blanche début 2017.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

États-Unis/RussieÉtats-Unis/Russie: Trump admet l'ingérence des Russes dans la présidentielle de 2016États-Unis/Russie: Trump admet l'ingérence des Russes dans la présidentielle de 2016

tolléEtats-Unis/Russie: médias et politiques américains scandalisés par l'apathie de Trump face à PoutineEtats-Unis/Russie: médias et politiques américains scandalisés par l'apathie de Trump face à Poutine

Sommet historiqueSommet à Helsinki: Trump refuse d'affronter Poutine sur l'ingérence électoraleSommet à Helsinki: Trump refuse d'affronter Poutine sur l'ingérence électorale

National Portrait GalleryÉtats-Unis: les Obama dévoilent leurs portraits pour la National Portrait Gallery de WashingtonÉtats-Unis: les Obama dévoilent leurs portraits pour la National Portrait Gallery de Washington

Les Obama dévoilent leurs portraits

Le couple Obama a révélé ses portraits, qui seront accrochés aux côtés de ceux des anciens présidents américains à la...

  13.02.2018 08:30

EditoEtats-Unis: Trump "indigne de nettoyer les toilettes" de la bibliothèque Obama, affirme USA TodayEtats-Unis: Trump "indigne de nettoyer les toilettes" de la bibliothèque Obama, affirme USA Today

Top