Dans nos archives
 15.12.2019, 10:00

En 1999, Elisabeth Baume-Schneider est élue à la tête du Parlement jurassien

chargement
En décembre 2005, la socialiste Elisabeth Baume-Schneider est élue présidente du Gouvernement jurassien, six ans après avoir été désignée à la tête du Parlement.

Rétrospective Petits ou grands, de nombreux événements ont marqué la région, la Suisse, le monde. Nous les remettons au goût du jour grâce à nos archives. Ce dimanche, nous revenons sur l’élection de la socialiste Elisabeth Baume-Schneider à la présidence du Parlement jurassien, à l’aube de sa carrière politique.

«Sauf surprise, le Parlement jurassien va élire ce matin Elisabeth Baume-Schneider à sa présidence. Dix ans après Mathilde Jolidon, du Prédame, la socialiste des Breuleux est la seconde femme des Franches-Montagnes à atteindre le perchoir», relève «L’Impartial» en ce 17 décembre 1999. Assistante sociale et responsable du secteur social au Service social et médico-social des Franches-Montagnes, la socialiste est députée depuis 1995.

En savoir plus: Les archives de nos journaux

Cette présidence du Parlement, «je ne le ressens pas comme un honneur, même si je respecte les institutions politiques, mais plutôt comme une expérience, une mission intéressante», confie-t-elle au quotidien chaux-de-fonnier.

Cela lui servira de tremplin pour accéder au Gouvernement moins de deux ans plus tard. En novembre 2002, elle est élue ministre, en arrivant quatrième au deuxième tour de scrutin. Elle prend alors les rênes du Département de l’éducation, de la culture et des sports. «Je le dis aujourd’hui, j’aime la politique et je suis une politicienne heureuse», lâche-t-elle 100 jours après son entrée en fonction.

Elle accède à la présidence du Gouvernement en 2005. «Si je suis ici aujourd’hui, c’est grâce à ma famille, mes amis, mon parti, mon groupe parlementaire, et à quelques circonstances favorables que la vie m’a généreusement offertes», dit-elle à la tribune du Parlement.

Elisabeth Baume-Schneider est réélue au Gouvernement en 2006 et en 2010. Elle quitte l’exécutif en 2015. Dès avril 2016, elle prend la direction de la Haute école de travail social et de la santé de Lausanne.

Le virus de la politique reprend le dessus en 2019. En octobre dernier, elle est élue conseillère aux Etats.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 2010, le cœur de Nicolas Hayek s’arrêtaitEn 2010, le cœur de Nicolas Hayek s’arrêtait

RétrospectiveEn 2001, Festi’neuch lance sa première éditionEn 2001, Festi’neuch lance sa première édition

RétrospectiveEn 2005, le Tour du canton fête son 20e anniversaireEn 2005, le Tour du canton fête son 20e anniversaire

RétrospectiveEn 1992, les citoyens suisses disent oui au service civilEn 1992, les citoyens suisses disent oui au service civil

RétrospectiveEn 1995, Jacques Chirac était élu président de la République françaiseEn 1995, Jacques Chirac était élu président de la République française

Top