Dans nos archives
 20.10.2019, 10:00

En 1994, premier feu vert pour le Cifom dans le Haut

chargement
AuLocle, le bâtiment de l’Ecole technique du Cifom a été inaugurée en 1997.

Formation Petits ou grands, des événements ont marqué la région, la Suisse, le monde. Nous les remettons au goût du jour grâce à nos archives. Ce dimanche, nous revenons sur l’histoire de la création du Cifom, le Centre intercommunal de formation des Montagnes neuchâteloises.

«D’une même voix, en moins d’un tour d’horloge, le Conseil général du Locle, hier soir, a royalement ouvert la voie à deux projets d’importance pour la ville, que certains ont presque qualifiés «d’historiques». Oui unanime d’abord de la part du législatif pour le projet dit «des filières», en ce qui concerne la formation professionnelle, et oui sans fausse note aussi au futur bâtiment de l’Ecole technique des Montagnes neuchâteloises, dont la non-réalisation aurait irrémédiablement compromis la première idée.», relève-t-on dans «L’Impartial» du samedi 22 octobre 1994.

En savoir plus : Les archives de nos journaux

Dans les faits, ces feux verts sont un premier pas vers la réalisation concrète du Cifom, le Centre intercommunal de formation des Montagnes neuchâteloises. Un de ses objectifs consiste à réunir la formation aux métiers horlogers au Locle dans un nouveau bâtiment, dont le coût de construction s’élève à 42 millions de francs.

Il faut attendre février de l’année suivante pour que la synergie puisse devenir réalité. A La Chaux-de-Fonds, des citoyens ont lancé un référendum contre la disparition du Technicum. Le dimanche 5 février, les citoyens de la Métropole horlogère acceptent par 78% des voix la création de l’Ecole technique du Cifom dans la ville voisine.

A la rentrée scolaire 1995-1996, le Cifom devient réalité en termes d’organisation. Bâti sur le terrain occupé jadis par la fabrique locale de chocolat et de caramel Klaus, le nouveau bâtiment de l’Ecole technique est inauguré en 1997.

Aujourd’hui, entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds et dans ces cinq filières, le Cifom accueille plus de 3200 élèves et apprentis en formation à plein temps ou en apprentissage.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 1999, l’UDC veut un siège de plus au Conseil fédéralEn 1999, l’UDC veut un siège de plus au Conseil fédéral

RétrospectiveEn 2004, le projet de RER neuchâtelois dévoiléEn 2004, le projet de RER neuchâtelois dévoilé

RétrospectiveEn 1981, le chanteur et poète Georges Brassens disparaîtEn 1981, le chanteur et poète Georges Brassens disparaît

RétrospectiveEn 1999, Fernand Cuche triomphalement éluEn 1999, Fernand Cuche triomphalement élu

FootballEn 2009, la Nati obtient son ticket pour l’Afrique du SudEn 2009, la Nati obtient son ticket pour l’Afrique du Sud

Top