Dans nos archives
 29.11.2020, 10:00

En 1980, les Suisses disent oui à la ceinture de sécurité

chargement
Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire depuis 1975. Mais la mesure a été jugée illégale par le Tribunal fédéral sur la forme. Le peuple suisse a dû l’entériner à la suite d’un référendum en 1980.

Rétrospective Petits ou grands, de nombreux événements ont marqué la région, la Suisse, le monde. Nous les remettons au goût du jour grâce à nos archives. Ce dimanche, nous revenons sur la votation fédérale du 30 novembre 1980 à propos de la ceinture de sécurité.

«Cette fois nous devrons la boucler!» Le titre s’affiche sur six colonnes à la «une» de la «Feuille d’avis de Neuchâtel» le 1er décembre 1980. La veille, en votation fédérale, les Suisses ont accepté le port de la ceinture de sécurité pour les automobilistes et le port du casque pour les motards. Introduite en 1975, l’obligation de porter la ceinture avait été annulée par le Tribunal fédéral. Le Conseil fédéral l’avait alors imposée par la loi. Un référendum avait abouti.

En savoir plus: Les archives de nos journaux

Le 30 novembre 1980, le oui obtient 51,6% de voix, soit un écart de 50 802 suffrages par rapport au non. «Il est bon que ne se soit pas entièrement produit le clivage que d’aucuns craignaient entre la Suisse alémanique et la minorité latine, grâce aux trois cantons de la Suisse primitive», lit-on dans le quotidien.

Deux cantons et deux demi-cantons, en fait, Uri, Schwytz, Obwald et Nidwald rejoignent le camp du refus et celui des cantons romands. Chez ces derniers, le non fait un carton: 86,3% en Valais, 85,5% dans le canton du Jura, 82% à Genève, 81,9% au Tessin, 76,8% à Neuchâtel, 72,8% dans le canton de Vaud, 70% à Fribourg.

«L’esprit grégaire, donc centralisateur et totalitariste qui cherchait à brimer l’ensemble du pays a, hélas, réussi à ‘faire la loi ‘ grâce à une poussière de voix», s’enflamme le commentateur de la «FAN».

Le conseiller fédéral Kurt Furgler, lui, affiche sa satisfaction. «Il a rappelé les soucis ressentis face à la recrudescence du nombre des victimes de la route.» Aujourd’hui, on estime que le port de la ceinture a permis d’éviter environ 7000 blessures graves et quelque 770 morts sur ces 10 dernières années.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top