Coronavirus
 25.05.2020, 18:00

Un pub de La Chaux-de-Fonds ferme six jours seulement après sa réouverture

Premium
chargement
Le Dublin's pub, à La Chaux-de-Fonds, en 2003.


La Chaux-de-Fonds
Photo R Leuenberger 11 avril 2003

Consommation Les conditions auxquelles sont soumis les bars et restaurants ne sont pas faciles à gérer pour tous les patrons. Vincent Flück, du pub Dublin’s à La Chaux-de-Fonds, explique pourquoi il n’a ouvert qu’une semaine.

Six jours après sa réouverture, le pub Dublin’s, à La Chaux-de-Fonds, avait déjà refermé ses portes. «Nous avons essayé de nous adapter aux conditions contraignantes dans lesquelles les bars peuvent rouvrir. Mais le chiffre d’affaires ne permettait pas de couvrir nos frais», assure le patron, Vincent Flück.

Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (Scav) est-il passé par là? «Non», assure le bistrotier. Ce que confirme le chef du Scav, Pierre-François Gobat....

À lire aussi...

ReportageRestaurants neuchâtelois: le casse-tête des mesures barrièreRestaurants neuchâtelois: le casse-tête des mesures barrière

PandémieBilan mi-figue mi-raisin pour les restaurants neuchâteloisBilan mi-figue mi-raisin pour les restaurants neuchâtelois

CoronavirusBars et restaurants doivent fermer leurs portes à minuit au plus tardBars et restaurants doivent fermer leurs portes à minuit au plus tard

RestaurationNeuchâtel: les bars et restaurants autorisés à étendre leur terrasse en villeNeuchâtel: les bars et restaurants autorisés à étendre leur terrasse en ville

Top