Coronavirus
  04.06.2020, 23:04

Transport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirus

chargement
La crise du coronavirus a entraîné des pertes de recettes significatives pour Uber Suisse.

Crise Uber Suisse a été fortement touché par la pandémie de coronavirus. La filiale du géant californien affirme avoir soutenu ses chauffeurs, afin que ceux-ci puissent traverser cette période difficile sans trop de dégâts.

La crise du Coronavirus a entraîné des pertes de recettes significatives pour Uber Suisse. La filiale du géant californien a vu le nombre des courses chuter durant l’état d’urgence, tout en bénéficiant d’une forte demande pour les livraisons de repas à domicile Uber Eats.

A l’échelle du groupe, le recul a atteint 80% pour l’offre VTC (voiture avec chauffeur), une dégringolade compensée partiellement par Uber Eats. Le chiffre d’affaires a ainsi reculé de 40%. Côté suisse, la tendance est similaire, a expliqué jeudi Jean-Pascal Aribot, directeur de la filiale helvétique, sans toutefois préciser de chiffre.

En Suisse, où le groupe emploie une vingtaine de personnes, quelques licenciements ont été prononcés. Lors d'une visioconférence de presse, Jean-Pascal Aribot a minimisé l'ampleur des coupes, affirmant que l'équipe locale avait déjà été réduite par le passé afin d'adapter l'effectif aux besoins.

Limiter les dégâts

Uber affirme avoir soutenu ses chauffeurs afin que ceux-ci puissent traverser la crise sans trop de dégâts. Parmi les mesures déployées par le groupe californien figure un dédommagement de 40 francs pour l'installation d'une paroi de protection dans le véhicule et l'achat de produits sanitaires (masques, gel hydroalcoolique).

Une couverture perte de gain pour maladie et accidents de 14 jours leur a été également proposée durant l'état d'urgence, assortie d'une éventuelle prolongation d'une semaine au cas par cas. Les chauffeurs d'Uber étant considérés comme indépendants, aucune statistique n'existe sur le nombre de personnes ayant abandonné leurs activité durant la crise.

La journée de samedi marquera un tournant dans la crise pour Uber en Suisse, avec la réouverture des bars. Un sondage mené auprès de 700 utilisateurs (sur 430'000 dans le pays) place le géant du VTC en tête des solutions préférées pour rentrer à la maison après une virée nocturne, devant la marche et la voiture personnelle.

La ville d'Olten desservie

Cette enquête démontre que les habitudes des utilisateurs n'ont pas trop changé malgré la pandémie, avec une forte majorité de sondés - plus de 70% - voulant recourir aux services VTC d'Uber ces prochains jours, semaines ou mois.

Afin d'entrer dans cette "nouvelle réalité" du bon pied, le géant californien va étendre ses activités ou certaines offres à de nouvelles villes en Suisse. Cette semaine, les chauffeurs d'Uber investiront Olten, la dixième ville couverte après Zurich (2013), Genève, Bâle (2014), Lausanne (2015), Lucerne, Winterthour, Baden, Zoug (2019) et Berne (2020).

L'option Uber Green - soit des courses VTC avec des véhicules électriques ou hybrides - est désormais disponible à Genève, Bâle et Lausanne. Les utilisateurs de Genève et Bâle prêts à payer leurs course 20 à 30% plus cher moyennant une voiture de catégorie supérieure auront accès dès le 10 juin à l'offre Uber Comfort.

Questionné sur le bras de fer engagé avec les autorités genevoises, Jean-Pascal Aribot a affirmé que la procédure "suit son cours". Le Conseil d'Etat a décrété en novembre dernier une interdiction d'exercer pour Uber, qui a interjeté un recours contre la décision. Le statut des chauffeurs et le règlement des cotisations sociales sont au coeur du litige, Uber refusant de les considérer comme des salariés.

Le concurrent français Kapten a quitté la Suisse mi-septembre en raison de ces incertitudes. La plateforme genevoise Lymo a, elle, suspendu ses activités il y a 15 jours. "Je trouve inquiétante la disparition de ces concurrents et la réduction du choix pour les utilisateurs", a commenté Jean-Pascal Aribot.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 10 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 10 juillet

CouacCoronavirus: le canton de Neuchâtel a reçu 400 000 masques du lot moisiCoronavirus: le canton de Neuchâtel a reçu 400 000 masques du lot moisi

footballCoronavirus: le FC Zurich mis en quarantaine jusqu'au 17 juilletCoronavirus: le FC Zurich mis en quarantaine jusqu'au 17 juillet

SolidaritéJura: quelque 450 000 francs ont été attribués à la collectivitéJura: quelque 450 000 francs ont été attribués à la collectivité

PropagationCoronavirus: la pandémie s'accélère dans les AmériquesCoronavirus: la pandémie s'accélère dans les Amériques

Top