Coronavirus
 17.09.2020, 17:12

South Park tacle le Covid dans un épisode spécial

livechargement
Cartman a refusé de retourner à l'école.

délicieusement incorrect La mythique série d’animation pour adultes américaine débute sa nouvelle saison avec un épisode d’une heure sur le coronavirus. Impertinence garantie!

Le démarrage de la 24e saison de South Park sera marqué par la diffusion d’un épisode spécial intitulé “The Pandemic Special”, dans lequel la ville de South Park se retrouve en pleine pandémie de Covid-19.

La série, qui manie avec délice la satire, l’humour noir, la grivoiserie et l’impertinence ne pouvait passer à côté de ce sujet d’actualité. Les premières images de la bande-annonce donnent le ton: sur une scène, tel un showman, Randy lance avec fierté sa propre «spéciale pandémie» sur fond de bruit de caisse enregistreuse.

Quant à Cartman, il refuse de retourner à l’école après une période de confinement et d’enseignement à distance.

 

 

Cet épisode spécial sera diffusé le 30 septembre aux États-Unis sur Comedy Central et sera disponible 24 heures après sur la plateforme de streaming HBO Max.    



Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 17 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 17 septembre

DécryptageRassemblement limité, responsabilisation ou télétravail… comment la Suède fait face au coronavirusRassemblement limité, responsabilisation ou télétravail… comment la Suède fait face au coronavirus

DéfautCoronavirus: rappel de deux masques respiratoires pas suffisamment protecteursCoronavirus: rappel de deux masques respiratoires pas suffisamment protecteurs

Top