Coronavirus
 19.03.2020, 15:53

Coronavirus: les commerçants du centre-ville de Neuchâtel unis pour livrer à domicile?

chargement
Patrick Goussard tient le couteau par le manche pour lancer un concept fédérateur.

Entraide Faire ses courses auprès des commerçants du centre-ville de Neuchâtel sans se déplacer, grâce à un système de livraison mutualisé: c’est l’idée de Patrick Goussard, de la Coutellerie des Halles.

«Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.» Fort de cet aphorisme de Winston Churchill, Patrick Goussard martèle: «Si on ne le fait pas aujourd’hui, on va rater un créneau unique!» Le patron de la Coutellerie des Halles, et ex-président de l’association des commerçants Neuchâtel Centre, lance un projet que la Ville se dit prête à soutenir.

«Il y a urgence»

«En voyant le centre mort, je me suis dit, il y a urgence! Aussi bien pour aider les habitants reclus chez eux que les commerçants.» D’où son initiative de fédérer ces derniers pour mettre en place un système de livraison de proximité globalisé.

L’idée: permettre à chacun de faire ses courses chez les commerçants de son choix, mais sans se déplacer. Et pas seulement pour les articles de première nécessité.

Tous produits confondus, qu’il s’agisse du confiseur, du bijoutier ou de l’opticien, l’ensemble des magasins du cœur de la ville, de même que les autres établissements, sont appelés à jouer le jeu. Soit, «tout mettre en œuvre dans un objectif local», souligne l’initiateur du concept.

Mesures sanitaires respectées

Néanmoins, «nous ne faisons pas les courses pour eux», explique-t-il. En résumé, le mode de fonctionnement – qui reste à affiner – serait le suivant: une personne téléphone à une centrale pour lui faire part de sa commande incluant un ou plusieurs produits, voire un repas.

Puis les standardistes transfèrent ladite commande dans les commerces potentiellement aptes à l’honorer. Ensuite, un service de ramassage est organisé, puis la marchandise est acheminée vers un entrepôt équipé en conséquence, avant d’être distribuée au client.

«Le repas peut être servi vers midi et les autres achats livrés plus tard», souligne Patrick Goussard. Le tout avec des mesures prises en fonction de la situation sanitaire due au Covid-19. «Si besoin, les produits seront déposés devant les devantures des commerces et les livreurs les laisseront devant les portes des clients avec toutes les précautions requises.»

Vélo ou voitures

Les vélos du service Dring Dring (système de livraison à domicile déjà existant, mais peu exploité), ainsi que les ateliers Phénix et certains taxis «sont prêts à jouer le jeu», affirme l’initiateur du concept. Même si le système de paiement reste encore à définir.

Confiant, Patrick Goussard estime qu’il «faut une colonne vertébrale solide sur laquelle puissent venir se greffer des acteurs». Qu’il espère nombreux en cette période particulière où «la solidarité est de mise». «Soit on se retrousse tous les manches et on partage la même cause, soit on essaie d’en tirer profit chacun dans son coin en oubliant que l’on favorise ainsi les achats sur de grands sites en ligne!» 

L’info solidaire par l’équipe d’«ArcInfo»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

La Ville prête à soutenir le projet

Si le système envisagé par Patrick Goussard se met en place, la Ville de Neuchâtel se dit prête à «donner un coup de main», note le directeur des Finances, Fabio Bongiovanni. Ce mercredi 18 mars 2020, une vingtaine de commerçants s’étaient déjà dits intéressés par ce système mutualisé et financièrement avantageux (quand bien même les modalités restent à définir), relevait Patrick Goussard. Essentiellement, pour l’heure, dans le secteur alimentaire. Les intéressés peuvent s’adresser à: jean-marc.boerlin@ne.ch ou info@cdh-boutique.com.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Arty ShowNeuchâtel: la première édition d’Arty Show investit 20 vitrines de commerçants au centre-villeNeuchâtel: la première édition d’Arty Show investit 20 vitrines de commerçants au centre-ville

NeuchâtelLes commerçants du centre-ville font preuve d'audaceLes commerçants du centre-ville font preuve d'audace

Top