Coronavirus

Prostitution: «Le virus a exacerbé la précarité»

chargement

Coronavirus Les travailleuses et travailleurs du sexe connaissent pour la plupart de grandes difficultés liées à la pandémie de Covid-19. Intervenante sociale pour le projet Pass de Médecins du monde, qui leur vient en aide, Liliana Imer décrit une situation alarmante.

 18.02.2021, 19:00
Premium
Les travailleuses du sexe neuchâteloises peinent à payer leurs factures.

Comment s’est passé cette année pour les travailleuses et travailleurs du sexe (TDS)?

La présence du virus a exacerbé la précarité des TDS en menaçant l’accès équitable aux droits fondamentaux comme la santé, l’alimentation, le logement et la sécurité sociale.

Sans rentrées d’argent durant des mois, ils ont épuisé leurs économies. Aujourd’hui, leurs revenus sont instables et très...

À lire aussi...

ProstitutionCoronavirus: travailleuse du sexe neuchâteloise, Carmen n’a même plus de quoi mangerCoronavirus: travailleuse du sexe neuchâteloise, Carmen n’a même plus de quoi manger

TémoignageNeuchâtel: Roberto, 55 ans, témoigne de son métier de prostituéNeuchâtel: Roberto, 55 ans, témoigne de son métier de prostitué

Roberto P., 55 ans, travailleur du sexe

Une journée dédiée aux travailleurs du sexe, organisée par Médecins du monde, s’est déroulée ce jeudi au théâtre du...

  13.03.2020 15:21
Premium

ProstitutionCovid-19: les salons érotiques neuchâtelois sont ouvertsCovid-19: les salons érotiques neuchâtelois sont ouverts

DroitEclairage: «Criminaliser la prostitution: fausse bonne idée!»Eclairage: «Criminaliser la prostitution: fausse bonne idée!»

Top