Coronavirus

Privés de marché, les maraîchers présents dans le canton de Neuchâtel se lancent dans la vente directe

chargement

Commerce Comme d’autres commerçants itinérants, les maraîchers présents dans le canton de Neuchâtel sont privés de marché. Certains ouvrent un mini-magasin devant leur ferme, d’autres revendent leur production à des collègues, d’autres encore se mettent à la livraison de paniers garnis.

Lecture: 10min
Premium
Des maraîchers s'organisent pour ouvrir un mini-marché à Cudrefin (de g. à dr. Jean-Francis Beck, Yan Decasper, Cyril Beck et Sylvie Genzion).

Au bord de la route principale de Cudrefin (VD), devant leur ferme, Jean-Francis Beck, le président du groupement des maraîchers de Neuchâtel, et son fils Cyril, délimitent le sol à l’aide d’un spray fluo. Certains automobilistes ralentissent et lèvent le pouce en signe d’approbation. Ils apportent leur soutien à ces maraîchers, présents au marché de Neuchâtel depuis des années, et désormais contraints de se réinventer, comme leurs collègues. Il faut continuer à vivre, mais aussi éviter de jeter une importante quantité...

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: les élections communales neuchâteloises sont reportéesCoronavirus: les élections communales neuchâteloises sont reportées

SantéFace au coronavirus, «ArcInfo» fait le choix de l’info solidaireFace au coronavirus, «ArcInfo» fait le choix de l’info solidaire

SantéCoronavirus: dans les hôpitaux neuchâtelois, le personnel est en ordre de batailleCoronavirus: dans les hôpitaux neuchâtelois, le personnel est en ordre de bataille

EntreprisesCoronavirus: dans le canton de Neuchâtel, bientôt un emploi privé sur cinq sera concerné par le chômage partielCoronavirus: dans le canton de Neuchâtel, bientôt un emploi privé sur cinq sera concerné par le chômage partiel

Top