Coronavirus

Pandémie et travail: le temps des (remises en) questions?

chargement

Société On l’aimait ou on ne l’aimait pas et on le voit aujourd’hui sous un jour nouveau. En quoi la crise sanitaire a-t-elle pu modifier le sens que nous donnons à notre travail au point d’inciter les reconversions professionnelles? Eléments de réponse avec Nicky Le Feuvre, sociologue.

 22.02.2021, 10:04
Lecture: 8min
Premium
Nicky Le Feuvre, sociologue du travail à l'Université de Lausanne.

Les études à large échelle manquent encore, en Suisse et ailleurs, mais une évidence semble se dessiner: la crise sanitaire, ce chamboule-tout, nous amène à réfléchir au sens que nous donnons à notre travail. Une étude du groupe Randstad France, spécialiste des services en ressources humaines, l’illustre parfaitement: sur 400 Français interrogés en mai 2020, 29% ont le sentiment d’occuper un emploi dont ils ne perçoivent pas le sens.

Pour 16% du panel, la pandémie a agi comme un révélateur. Si bien que 30% des sondés envisagent un changement professionnel après la crise. Des...

À lire aussi...

20 ans en 2020Canton de Neuchâtel: nos pistes pour choisir sa voie dans un monde du travail en pleine mutationCanton de Neuchâtel: nos pistes pour choisir sa voie dans un monde du travail en pleine mutation

SociétéCoronavirus: la crise a des effets considérables sur les conditions de travailCoronavirus: la crise a des effets considérables sur les conditions de travail

TravailLa reconversion, recette du bonheur au travail?La reconversion, recette du bonheur au travail?

Top