Coronavirus
 02.04.2020, 17:41

Neuchâtel: le Jardin botanique veut créer un livre de recettes à base de plantes médicinales

chargement
Le Jardin botanique à l'ambition de créer un "réceptaire" du 21e siècle (photo d'illustration).

Nature Le Jardin botanique de Neuchâtel lance la confection d’un grand livre regroupant des recettes à base de plantes médicinales. Histoire de tromper l’ennui durant le confinement. Le projet «Réceptaire» encourage les habitants de la région à se plonger, en famille, dans leur passé.

Neuchâteloises et Neuchâtelois, à vos remèdes naturels! Le Jardin botanique souhaite créer «un grand livre de recettes de plantes médicinales» en récoltant les témoignages des habitants du canton, annonce-t-il ce jeudi. Son projet, dénommé «Réceptaire», espère «valoriser des savoirs populaires issus des quatre coins de la planète».

Le Jardin botanique remet au goût du jour une vieille tradition s’étalant de la Renaissance au siècle des Lumières. A l’époque, les réceptaires – livres de recettes en ancien français –, étaient destinés à aider la population «à se soigner contre des fléaux aux origines inconnues», informe l’organisation.

Créer un réceptaire du 21e siècle

Ainsi, en ces temps de Covid-19, entend-elle créer «un réceptaire du 21e siècle» afin de «rendre compte d’un savoir populaire toujours vivant dans le monde entier». Ce projet a également l’ambition de montrer la dimension «interculturelle» de la pratique des soins à base de plantes.

Pour l’illustrer, une dizaine de femmes de l’association Recif-Neuchâtel se sont prêtées au jeu du témoignage, chacune dans sa langue maternelle, puis en français, afin de lancer le mouvement. Le Service cantonal de la cohésion multiculturelle a aussi participé en diffusant l’appel à plus de 140 collectivités issues de la migration vivant dans le canton.

Le confinement donne «une occasion unique» de se retrouver en famille et «de réfléchir à la transmission des savoirs entre les générations», souligne le Jardin botanique. «Posez la question à votre entourage autour d’un repas: qui connaît l’usage d’une plante qui soigne? Comment cette connaissance est parvenue jusqu’à vous? Fouillez dans votre mémoire et vos armoires», encourage-t-il. «Surgiront alors d’autres évocations du passé, lorsque, enfant, vous étiez soigné par l’un de vos parents.»

Une dizaine de femmes de l’association Recif-Neuchâtel se sont prêtées au jeu du témoignage. Photo: SP – Jardin botanique

Infos pratiques

Pour participer à cette œuvre commune, il suffit de contacter le jardin botanique par courriel (jardin.botanique@unine.ch) en précisant le nom du projet «Réceptaire». Une fois que votre témoignage sera prêt, vous serez invité à venir le retranscrire dans le grand livre.

L’info solidaire par l’équipe d’«ArcInfo»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NeuchâtelNeuchâtel: des rencontres pour parler jardinage et développement durable au Jardin botaniqueNeuchâtel: des rencontres pour parler jardinage et développement durable au Jardin botanique

NatureDans les champignons, tout n’est pas bonDans les champignons, tout n’est pas bon

Top