Coronavirus

Neuchâtel: l’aide aux cas de rigueur étendue

chargement

Economie En parallèle au soutien fédéral, le canton va renforcer l’aide aux cas de rigueur. L’enveloppe budgétaire est étendue à 159 millions de francs.

 29.04.2021, 11:31
Le conseiller d'Etat Jean-Nat Karakash annonce une augmentation de l'aide aux cas de rigueur.

Le canton de Neuchâtel renforce les aides aux entreprises touchées par la crise sanitaire. L’enveloppe budgétaire pour les cas de rigueur est désormais de 159 millions de francs, dont 24 millions de part cantonale.

«Les récentes annonces du Conseil fédéral concernant les entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse cinq millions de francs et pour lesquelles la Confédération prend en charge l’intégralité de l’aide, permettent de libérer des fonds cantonaux», a indiqué ce jeudi l’Etat de Neuchâtel. Cela a permis «d’accroître le niveau possible du soutien pour de nombreuses entreprises».

Le canton de Neuchâtel continue de privilégier les aides à fonds perdu aux prêts et autres cautionnements. Pour les cas de rigueur basés sur la perte de chiffre d’affaires, le pourcentage minimum pris en charge pour l’aide dans le cas d’une baisse de 40% passe de 4 à 6%.

Le taux maximum du soutien s’élève à 20% (anciennement 10%) dès une perte de chiffre d’affaires de 70% (anciennement 60%), ce qui correspond au maximum admis par la Confédération. Le plafond de 500 000 francs par dossier est porté à 1 million de francs. Pour les entreprises fermées d’autorité, l’aide maximale passe de 40 000 francs à 50 000 francs par mois de fermeture.

35 millions déjà versés

«Le but du renforcement de ces soutiens est de les aider à passer ce cap difficile qui se prolonge. L’économie neuchâteloise doit être prête à se redéployer dès que les conditions sanitaires le permettront», a déclaré Jean-Nathanaël Karakash, chef du Département de l’économie et de l’action sociale, cité dans le communiqué.

Au 27 avril, les aides au titre des cas de rigueur dans le canton de Neuchâtel concernent 707 entreprises pour un montant total de 53,7 millions de francs, dont 35 millions ont été versés et 18,7 millions sont en cours de versement. Les aides concernent principalement les secteurs de la restauration (65%), de l’hôtellerie-hébergement (10%), des centres de sports et loisirs (3%) et de l’industrie horlogère (2%).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Crise sanitaireCovid-19: nouvel assouplissement dans les EMS neuchâteloisCovid-19: nouvel assouplissement dans les EMS neuchâtelois

Mesures sanitairesCovid-19: Chez Bichon à La Brévine, «on ne peut pas commander au temps en terrasse»Covid-19: Chez Bichon à La Brévine, «on ne peut pas commander au temps en terrasse»

Pandémie«Un sentiment de pouvoir lâcher prise»: ce que le vaccin contre le Covid-19 leur a apporté«Un sentiment de pouvoir lâcher prise»: ce que le vaccin contre le Covid-19 leur a apporté

SantéEffets secondaires, transmission du virus, efficacité: que sait-on aujourd’hui des vaccins contre le Covid-19?Effets secondaires, transmission du virus, efficacité: que sait-on aujourd’hui des vaccins contre le Covid-19?

Top