Coronavirus
 08.07.2020, 11:14

Les visites dans les hôpitaux neuchâtelois restent limitées

chargement
Des visiteurs se présentent tous les jours à l’entrée des différents sites de l’institution en dehors des horaires prévus.

Santé Un proche par jour entre 15h et 17h pour une durée maximale d’une heure: le Réseau hospitalier neuchâtelois rappelle ce mercredi les règles des visites fixées en mai dernier.

La situation n’est parfois pas simple aux portes du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNE). Alors que le nombre de visites reste limité à un proche par patient et par jour entre 15h et 17h pour une durée maximale d’une heure, des visiteurs se présentent tous les jours à l’entrée des différents sites de l’institution en dehors des horaires prévus.

«Certains viennent en famille, alors que le nombre de visiteur est limité strictement pour protéger patients et collaborateurs d’une contamination par le Covid-19», rapporte l’institution dans un communiqué ce mercredi. Et d’appuyer: «Cette situation, en plus d’être désagréable pour les visiteurs qui doivent attendre ou rester à la porte car venus à plusieurs, met une forte pression sur les équipes soignantes, qui sont contraintes de faire la police.»

A lire aussi: Les visites vont reprendre dans les hôpitaux et les homes neuchâtelois

Mesures de protection

Afin de protéger patients et soignants du virus, RHNE prie les proches de respecter les règles fixées en mai dernier. Les dernières entrées pourront avoir lieu à 17h avec sortie à 17h30. Sur le site du Val-de-Ruz, les proches peuvent venir entre 16h et 18h.

Partout, ils sont en outre priés de respecter les mesures de protection: port du masque, désinfection des mains avant d’entrer dans la chambre, pas de contact physique avec le patient et garder une distance de 1 mètre au minimum avec la personne hospitalisée. «Les visiteurs veilleront également à garder leurs effets personnels (vêtements, sac à main, etc.) sur leurs genoux ou par terre, toujours à bonne distance du lit du patient.»

Conditions spéciales

Des conditions spéciales s’appliquent en pédiatrie (présence des deux parents possible) et pour les visites à la maternité (présence du père). A la maternité, la fratrie peut venir rendre visite au nouveau-né et à la maman pour une première présentation (en dehors de la maternité, les visites des mineurs de moins de 12 ans ne sont pas autorisées).

La visite de patients suspects ou souffrant de coronavirus reste interdite, sauf cas particulier, notamment lorsque le pronostic vital de la personne est engagé, aux soins intensifs ou durant les situations de fin de vie.

«Les équipes médicales et de soins sont légitimes pour demander à des visiteurs de quitter une chambre si le nombre de visites présentes au total est supérieur à deux», glisse encore RHNE.

A lire aussi: Certains travailleurs seront-ils mieux payés après la crise du coronavirus?


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéOlivier Plachta et Jacques Donzé (RHNE): «Nous avons multiplié par cinq nos capacités»Olivier Plachta et Jacques Donzé (RHNE): «Nous avons multiplié par cinq nos capacités»

SantéCovid-19: seuls trois patients hospitalisés dans le canton de Neuchâtel depuis un moisCovid-19: seuls trois patients hospitalisés dans le canton de Neuchâtel depuis un mois

PandémieFontainemelon: une crèche fermée et une soixantaine de personnes en quarantaineFontainemelon: une crèche fermée et une soixantaine de personnes en quarantaine

Top