Coronavirus
 13.01.2021, 20:15

Les restaurateurs et les indépendants neuchâtelois espèrent des aides larges et rapides

Premium
chargement
La coprésidente de GastroNeuchâtel craint que les bars et restaurants ne puissent pas rouvrir le 1er mars.

Mesures sanitaires Satisfaits de l’assouplissement fédéral des conditions d’octroi des cas de rigueur, les restaurateurs et indépendants neuchâtelois espèrent que le Canton versera rapidement et sans restrictions supplémentaires les aides à fonds perdu.

Coprésidente de la faîtière cantonale de l’hôtellerie-restauration GastroNeuchâtel, Caroline Juillerat s’attendait à la fermeture des restaurants décidée ce mercredi par le Conseil fédéral jusqu’à la fin du mois de février, mais elle craint que leur réouverture soit repoussée à plus tard.

Elle estime que l’élargissement du seuil d’éligibilité concernant les cas de rigueur est une bonne chose. Elle...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: les commerces non essentiels devront fermer à partir de lundiCoronavirus: les commerces non essentiels devront fermer à partir de lundi

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 13 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 13 janvier

PandémieCoronavirus: qu’est-ce qui reste ouvert après les décisions du Conseil fédéral?Coronavirus: qu’est-ce qui reste ouvert après les décisions du Conseil fédéral?

PandémieCovid-19: les craintes et la stupéfaction des commerçants neuchâteloisCovid-19: les craintes et la stupéfaction des commerçants neuchâtelois

PandémieCoronavirus: le Conseil national élargit son aide pour les cas de rigueurCoronavirus: le Conseil national élargit son aide pour les cas de rigueur

Aide élargie pour les cas de rigueur

Le Conseil national vole au secours du sport, de la culture, du tourisme et de la restauration en complétant le...

  02.12.2020 07:05
Premium

AidesJusqu’à 55 millions pour les cas de rigueur à NeuchâtelJusqu’à 55 millions pour les cas de rigueur à Neuchâtel

Top