Coronavirus
 24.03.2020, 19:01

Le collectif neuchâtelois pour la grève féministe lance une app pour centraliser les actions solidaires dans le canton

chargement
L'application est disponible sur internet.

Coronavirus Le collectif neuchâtelois pour la grève féministe lance une application afin de regrouper les différentes actions entreprises à travers le canton de Neuchâtel pour lutter contre le coronavirus. L’occasion selon l’une des instigatrices de rendre visibles des tâches qui ne le sont pas.

«A chacun d’apporter sa pierre à l’édifice.» Le collectif neuchâtelois pour la grève féministe apporte sa solution face au Coronavirus, via une application: Solidarité féministe neuchâteloise. Sa volonté: mettre en relation des personnes qui ont des besoins et celles disponibles pour prêter main-forte.

«Cette période est primordiale. L’être humain n’est pas fait pour être isolé», affirme Manuela Honneger, l’une des instigatrices du projet. «Chacun n’est pas égal devant la situation que nous traversons. Chacun possède des besoins différents, dans une importance différente.»

«Il y a de la place pour tout le monde»

Le principe est simple: d’un côté, les personnes répertorient leurs propositions de service. De l’autre, les utilisateurs inscrivent ce dont ils ont besoin. Cette application se calque sur un modèle lancé à Vevey. Son créateur l’ayant laissé en open source, 70 communes l’ont copiée à ce jour en Suisse. Lancée dimanche, la version neuchâteloise compte une dizaine d’entrées à l’heure actuelle.

Les actions du genre se multiplient dans le canton de Neuchâtel depuis le début des mesures mises en place par la Confédération. N’est-ce pas contre-productif d’être chacun dans son coin? «Nous ne sommes évidemment pas fermées à une collaboration avec d’autres initiatives similaires», répond Manuela Honneger. «Nous ne sommes pas en concurrence. Nous n’avons rien à gagner. Il y a de la place pour tout le monde.»

Autre objectif de la démarche: «rendre visible ce qui ne l’est pas», note Manuela Honneger. Par exemple les tâches ménagères et l’éducation des enfants qui sont «des jobs à part entière».

Qui des hommes et des femmes proposeront le plus de services? Cette application permettra «de faire une statistique» au terme de la crise, espère la militante.

Infos pratiques

L’application est disponible online à l’adresse suivante: https://neuchatelcanton.glideapp.io/

L’info solidaire par l’équipe d’«ArcInfo»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: les actions solidaires se multiplient dans le canton de NeuchâtelCoronavirus: les actions solidaires se multiplient dans le canton de Neuchâtel

CommercePrivés de marché, les maraîchers présents dans le canton de Neuchâtel se lancent dans la vente directePrivés de marché, les maraîchers présents dans le canton de Neuchâtel se lancent dans la vente directe

MusiqueCoronavirus: un DJ set en live à écouter chez soiCoronavirus: un DJ set en live à écouter chez soi

PandémieCovid-19: les groupes d’entraide de la région neuchâteloiseCovid-19: les groupes d’entraide de la région neuchâteloise

Top