Coronavirus

Le casse-tête de l’école à la maison: Monika Maire-Hefti répond à nos questions

chargement

Formation Ecole à la maison: il faudra mettre les moyens nécessaires pour soutenir les élèves en difficultés dès le retour à la normale, annonce Monika Maire-Hefti. La conseillère d’Etat neuchâteloise répond à nos questions.

 03.04.2020, 05:30
Lecture: 6min
Premium
Ecran, enfants, école... le quotidien de milliers de familles

Entre le télétravail, les enfants à la maison, les éventuels problèmes d’ordinateur ou d’imprimante, l’école à la maison donne du fil à retordre à bien des parents. Qu’en dit la conseillère d’Etat Monika Maire-Hefti, cheffe du Département cantonal neuchâtelois de l’éducation et de la famille?

Quelle critique est-elle le plus remontée jusqu’à vous?

La difficulté de concilier télétravail, enseignement à domicile et la présence des enfants 24 heures sur 24. L’attente face à l’enseignement à distance est très différente d’une famille à l’autre. Cette crise, personne ne l’a...

À lire aussi...

EcoleMonika Maire-Hefti: «Lundi, chaque élève sera contacté par son prof»Monika Maire-Hefti: «Lundi, chaque élève sera contacté par son prof»

Crise«Tous les parents auront une solution de garde», assure Monika Maire-Hefti«Tous les parents auront une solution de garde», assure Monika Maire-Hefti

EnseignementL’école à la maison, vue par des enfants de NeuchâtelL’école à la maison, vue par des enfants de Neuchâtel

CoronavirusEcole à la maison: une famille neuchâteloise raconteEcole à la maison: une famille neuchâteloise raconte

Épidémie«Il est temps de faire un arrêt sur image»: la chronique d’une enseignante neuchâteloise«Il est temps de faire un arrêt sur image»: la chronique d’une enseignante neuchâteloise

Top