Coronavirus
 21.05.2020, 12:00
Lecture: 4min

La jeunesse musulmane affiche sa diversité

Premium
chargement
Trois participants à l’opération #balancetonjeûne, de gauche à droite: Vincent, de Neuchâtel, Mariem, de Bienne, et Raphaël, de Neuchâtel.

Instagram L’association neuchâteloise Niya, via son compte Instagram, a permis à des jeunes musulmans de raconter leur quotidien en cette période de ramadan et de semi-confinement. Elle est enchantée par le résultat.

«Fantastique!», répond la première. «Oui, cela nous donne une belle légitimité», renchérit la seconde.

Saoussen Hammami et Rizlane Benmansour rayonnent. A la question, «Quel bilan tirez-vous de l’opération #balancetonjeûne?», ces deux Neuchâteloises se disent enchantées. Sur le plan quantitatif, puisque le compte Instagram de leur association a passé de 150 à 700 abonnés. Mais surtout du point de vue qualitatif.

Les deux jeunes femmes sont membres du comité de l’association Niya, abréviation de Neuchâtel...

À lire aussi...

ReligionEcole: une enseignante donne congé à des élèves pour le ramadan, un élu UDC la dénonce sur FacebookEcole: une enseignante donne congé à des élèves pour le ramadan, un élu UDC la dénonce sur Facebook

MigrationTête-de-Ran: pas toujours facile de faire le ramadan en centre d’accueilTête-de-Ran: pas toujours facile de faire le ramadan en centre d’accueil

Top