Coronavirus
 30.03.2020, 05:30

La conseillère aux Etats Céline Vara écrit à nos aînés

chargement
La conseillère aux Etats Céline Vara écrit à nos aînés

Solidarité Chaque jour, «ArcInfo», ses partenaires médias et les EMS proposent une lettre adressée aux personnes les plus concernées par le Covid-19. Aujourd’hui, l’avocate et conseillère aux Etats verte Céline Vara pense à toutes celles et ceux qui travaillent en cette période de pandémie.

Cressier, le 28 mars 2020

Chère Madame, Cher Monsieur,

Aujourd’hui, samedi 28 mars, j’ai envie de vous parler de celles et ceux qui, justement, travaillent le samedi. Le caissier, l’infirmier, la boulangère, la conductrice de bus, le soignant, le concierge ou encore la factrice. Ces indispensables, ces visages familiers ou invisibles qui, crise ou pas crise, «tiennent la baraque» et sont présents pour celles et ceux qui en ont besoin. Sans cape ni masque, ce sont nos héros du quotidien. Pourtant, on leur témoigne rarement de la reconnaissance. Trop souvent même, on les ignore.

Ces femmes (une majorité) et ces hommes qui perçoivent les plus bas salaires, sont celles et ceux qui, bien souvent, donnent beaucoup. Ces dernières semaines, les heures supplémentaires s’accumulent. Ils servent les autres, ils font tourner notre société ralentie et prennent des risques pour leur santé et celle de leurs familles. Ralentir, justement, ils ne le peuvent pas, tenant à bout de bras notre économie bien fragile.

Parce que le pain doit être prêt au matin, parce que les colis doivent arriver jusque dans nos foyers, parce qu’un service de transport minimum doit être assuré, parce que les plus vulnérables d’entre nous ont besoin, chaque jour, de soins et de soutien, toutes ces personnes continuent à travailler et à fournir un effort commun pour notre survie.

C’est le cas, sûrement, de cette femme ou de cet homme qui vous lit cette lettre. Merci à elle, merci à lui.

«Sept cents millions de Chinois, et moi, et moi, et moi?» chantait Jacques Dutronc. Les Chinois que l’on regardait en janvier, regardent l’Europe en mars. Et moi, chaque jour, depuis que le temps s’est presque arrêté, je regarde longuement les oiseaux qui font les fous dans le petit bassin d’eau. C’est magnifique. J’ai l’impression de les regarder vraiment, pour la première fois. Je me dis que nous avons perdu cette harmonie avec notre environnement. Que nous avons oublié nos racines, nos liens avec l’humanité et le vivant.

Et pourtant, la vie, la nature, tout revient. Oui, le temps semble s’être arrêté, l’économie tousse, mais je lis ici qu’on a vu des dauphins dans un port en Sardaigne, j’entends là que la pollution atmosphérique a diminué, que l’eau de la mer à Venise est claire.

Et si cette crise était le début d’autre chose? Et si on repensait notre économie, on valorisait davantage ces professions indispensables et on protégeait coûte que coûte notre planète?

J’y pense et puis j’oublie.

Le facteur colis a sonné. Le temps que j’aille lui ouvrir, il est déjà à quelques mètres et me fait un signe de la main en souriant. «Vous avez vu le ciel, Madame?» Je lève la tête. Il est bleu. Totalement bleu. «Il n’y a plus un seul avion, c’est fou, hein!» Et il repart dans sa camionnette pleine à craquer. Je me dis: il travaille plus de huit heures par jour et il prend le temps de regarder le ciel. Ce type est génial. Ce type est mon héros. Et vous, qui sont vos héros ?

Céline Vara, avocate et conseillère aux Etats verte

A lire aussi : toutes les «Lettres à nos aînés»

Ces lettres sont lues dans l’émission de la RTS «Porte-Plume» diffusée du lundi au vendredi de 11h à 11h30. Une opération en partenariat avec «Le Nouvelliste», «Le Quotidien jurassien», «Le Journal du Jura», «La Liberté», «La Côte» et le mensuel «Générations».

L’INFO SOLIDAIRE PAR L’ÉQUIPE D’«ARCINFO»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici. 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînésLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînés

SolidaritéAnne Bisang, directrice artistique du TPR, écrit à nos aînésAnne Bisang, directrice artistique du TPR, écrit à nos aînés

SolidaritéCoronavirus: la journaliste Vicky Huguelet écrit à nos aînésCoronavirus: la journaliste Vicky Huguelet écrit à nos aînés

Top