Coronavirus
 27.03.2020, 17:42

Joanna Ryter: «Je vais installer une piscine pour enfant dans mon garage pour nager»

Premium
chargement
Pas facile de faire trois sports entre quatre murs. C'est pourtant la réalité de la triathlète Joanna Ryter.

Chronique Tous les samedis, des sportifs nous parlent de leur adaptation à la crise du coronavirus. Cette semaine, la triathlète neuchâteloise Joanna Ryter nous parle de la difficulté de devoir pratiquer trois sports entre quatre murs. Elle vit en Valais, à Crans-Montana, et oscille entre entraînement et travail.

Pour la triathlète que je suis, ce n’est pas facile d’être confinée. Ça fait plus de deux semaines que je n’ai pas fait de sorties à vélo pour éviter toute chute et ne pas me mettre en danger. Je le pratique sur mon balcon et sur place. Je sors quand même pour courir. Hier, j’ai fait deux fois 10-15 kilomètres.

Par contre, il me manque la natation. C’est terrible de ne pas pouvoir m’entraîner en...

À lire aussi...

TriathlonPiquée par une méduse, Joanna Ryter brille en ItaliePiquée par une méduse, Joanna Ryter brille en Italie

TriathlonJoanna Ryter: «Il faut vraiment que je m’améliore en natation»Joanna Ryter: «Il faut vraiment que je m’améliore en natation»

«Rendez-vous»Joanna Ryter-Richard Chassot: vélo, dopage et ambitionsJoanna Ryter-Richard Chassot: vélo, dopage et ambitions

Top