Coronavirus
  31.03.2020, 10:30

Immunité collective: "Cette stratégie équivaut à jouer à la roulette russe"

Premium
chargement
A Stockholm, les écoles, cafés et restaurants sont toujours ouverts, même si les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits.
Par Thierry JAcolet

Analyse La Suède et les Pays-Bas, seuls pays européens à avoir choisi la stratégie de l’immunité collective, risquent de connaître une hécatombe, prévient le professeur et épidémiologiste belge Yves Coppieters.

Il y a deux façons de stopper la course du coronavirus: soit attendre la mise au point de thérapeutiques, de tests de dépistage de masse et d’un vaccin, soit parier sur l’immunité collective. L’immunité collective ou grégaire? Elle consiste à laisser le Coronavirus contaminer 50 à 70% de la population pour qu’elle s’immunise naturellement par contacts interhumains, tout en...

À lire aussi...

MÉMOIRELa Chine réécrit l’histoire  de l’épidémie à son avantageLa Chine réécrit l’histoire  de l’épidémie à son avantage

EpidémieCoronavirus: la Corée du Sud annonce 161 nouvelles contaminations et deux décèsCoronavirus: la Corée du Sud annonce 161 nouvelles contaminations et deux décès

Top