Coronavirus
 23.03.2020, 19:11

Economie et entreprises: Etat et BCN détaillent leurs mesures de soutien

chargement
Commerce fermé au centre de Colombier, le 21 mars 2020.

Coronavirus Des prêts sans intérêt seront accordés à hauteur de 30 millions de francs par le Canton. Quant à la Banque cantonale, elle est prête à suspendre les amortissements de crédits dus par les entreprises en 2020 à hauteur de 50 millions de francs.

L’Etat de Neuchâtel et la Banque cantonale ont précisé lundi 23 mars, dans deux communiqués distincts, les contours du soutien aux PME complétant les mesures annoncées par le Conseil fédéral pour lutter contre les effets économiques de la pandémie de Covid-19.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois prévoit notamment la mise à disposition d’une enveloppe de 30 millions de francs destinée à des prêts sans intérêt. La mesure vise à atténuer l’un des problèmes les plus urgents mis en évidence grâce aux appels parvenus à la hotline pour les PME: le manque de liquidités, qui empêche certaines factures d’être honorées.

A lire aussi: Berne dégaine 42 milliards

Les aides prendront la forme de versements uniques de 5000, 10 000 ou 15 000 francs remboursables sur 24 mois. Un formulaire en ligne sera disponible dès mardi 24 mars à 7 heures 30 et jusqu’au 30 avril au moins, précise le communiqué de la Chancellerie.

En outre, quatre millions de francs pourront être mis à disposition pour des projets innovants dans un certain nombre de domaines jugés stratégiques par le canton.

Les contribuables font aussi l’objet de mesures visant à assouplir les exigences du fisc: solliciter, sans frais, un délai pour le dépôt de sa déclaration sera possible jusqu’à fin juin. Les sommations, ainsi que le transfert des dossiers litigieux au service des contentieux, sont gelées jusqu’à fin juin.

Quant à la Banque cantonale neuchâteloise, elle annonce suspendre les amortissements de crédit en 2020 pour les entreprises qui en font la demande. Ce seront ainsi 50 millions de francs qui ne seront temporairement pas facturés. L’établissement concrétise aussi sa participation au programme fédéral par la simplification des demandes de financement qui ne dépassent pas 500 000 francs. Une autre procédure, également simplifiée, est mise en place pour les crédits qui dépassent le montant de 500 000 francs. Cette mesure est assortie d’une enveloppe d’environ 35 millions de francs.

Le 20 mars dernier, le Conseil fédéral a étendu les possibilités de toucher des indemnités de chômage pour réduction des horaires de travail aux apprentis, aux contrats à durée déterminée, aux emplois temporaires, aux apprentis et aux salariés exerçant des fonctions dirigeantes. Il a aussi prévu des allocations pour perte de gains pour les indépendants dont l’activité s’est interrompue.

En savoir plus: Le détail des mesures économiques neuchâteloises sur ne.ch/coronavirus


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieFaut-il payer le loyer d’un magasin fermé?Faut-il payer le loyer d’un magasin fermé?

EntreprisesCoronavirus: dans le canton de Neuchâtel, bientôt un emploi privé sur cinq sera concerné par le chômage partielCoronavirus: dans le canton de Neuchâtel, bientôt un emploi privé sur cinq sera concerné par le chômage partiel

PandémiePetit commerce: le Canton de Neuchâtel fera preuve de souplessePetit commerce: le Canton de Neuchâtel fera preuve de souplesse

PandémieCoronavirus: comment les entreprises neuchâteloises luttent pour maintenir les activités essentiellesCoronavirus: comment les entreprises neuchâteloises luttent pour maintenir les activités essentielles

Top