Coronavirus
 24.03.2020, 00:01

De l’air plus pur dans les pays confinés

Premium
chargement
1/2  
Par par Laure Fillon

ÉMISSIONS Le dioxyde d’azote en baisse dans les régions à l’arrêt.

Moins de transports, moins de production... Dans des pays à l’arrêt ou au ralenti pour cause de coronavirus, la population respire mieux grâce à une réduction de la pollution atmosphérique, même s’il est trop tôt pour en mesurer les effets à long terme.

Les images satellite de la Nasa sont éloquentes: en février, la concentration de dioxyde d’azote (NO2), produit principalement par les véhicules et les centrales thermiques, a baissé...

À lire aussi...

PANDÉMIECoronavirus: des Romands continuent de s’amuser le samedi soirCoronavirus: des Romands continuent de s’amuser le samedi soir

live
En directCoronavirus: la contagion poursuit son lent ralentissement en ItalieCoronavirus: la contagion poursuit son lent ralentissement en Italie

PANDÉMIECoronavirus: le Cervin se montre solidaire avec l'ItalieCoronavirus: le Cervin se montre solidaire avec l'Italie

PANDÉMIECoronavirus: la situation se tend au sud de l'ItalieCoronavirus: la situation se tend au sud de l'Italie

SociétéCoronavirus: comment vivre le confinement en couple sans s'entretuerCoronavirus: comment vivre le confinement en couple sans s'entretuer

Top