Coronavirus
 19.11.2020, 18:00

Covid: «Ne pas laisser le choix de vivre serait horrible», témoigne un physio neuchâtelois

Premium
chargement
Christophe Mathys, physiothérapeute spécialiste en réanimation respiratoire, se ressource auprès de son chat.

Pandémie En première ligne depuis le début de la pandémie de Covid-19, un physiothérapeute neuchâtelois, spécialiste en réanimation respiratoire, raconte son quotidien. Exténué et à fleur de peau, il garde le sourire.

«La deuxième vague est arrivée sur nous comme un tsunami.» Physiothérapeute spécialisé en réanimation respiratoire à Neuchâtel sur le site du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNE), Christophe Mathys est en première ligne depuis le début de la pandémie de Covid-19.

«On parle des médecins et des infirmières, mais nous, physiothérapeutes, restons dans l’ombre. Et pourtant, nous faisons partie des acteurs principaux de cette prise en charge», témoigne cet habitant de Cortaillod âgé de 37 ans.

«Le patient a du mal à respirer? On appelle le physio. Il désature trop, il est...

À lire aussi...

TémoignageCovid: physiothérapeute hospitalière à Neuchâtel, elle raconte son désarroiCovid: physiothérapeute hospitalière à Neuchâtel, elle raconte son désarroi

PandémieCovid: «On fait partie du personnel soignant sans l’être vraiment», confie l’apprentie d’un home neuchâteloisCovid: «On fait partie du personnel soignant sans l’être vraiment», confie l’apprentie d’un home neuchâtelois

PandémieCovid: un infirmier de Neuchâtel raconte son quotidien auprès de patients intubésCovid: un infirmier de Neuchâtel raconte son quotidien auprès de patients intubés

Top