Coronavirus
 13.11.2020, 20:05
Lecture: 11min

Covid-19: privé d’aides, le Judo club Cortaillod appelle au secours

Premium
chargement
Directeur du Judo club Cortaillod, Stéphane Guye (à droite) n'imagine pas sa formation reprendre la compétition en 2021.

Covid-19 Il est au bout du rouleau, Stéphane Guye. Et il prévient: le Judo club Cortaillod qu’il dirige mettra la clé sous la porte si les indemnités liées à la réduction d’horaire de travail ne sont pas acceptées par l’Etat de Neuchâtel.

De son propre aveu, il n’est pas loin de baisser les bras. Un comble pour ce passionné d’art martial. Mais avec sa casquette de directeur du Judo club Cortaillod, Stéphane Guye ne peut qu’être réaliste: si son association n’est pas aidée rapidement par l’Etat de Neuchâtel, elle va droit dans le mur.

Le dirigeant attend une réponse concernant une demande de réduction d’horaire de travail (RHT) réalisée en avril, lors de la première vague de Covid-19. La faute à un bras de fer...

À lire aussi...

Covid-19Alerte rouge: matches à huis clos pour les clubs professionnels neuchâtelois et aides demandéesAlerte rouge: matches à huis clos pour les clubs professionnels neuchâtelois et aides demandées

SantéSéquelles, immunité, contagion: l’infectiologue des hôpitaux neuchâtelois répond à vos questions sur le Covid-19Séquelles, immunité, contagion: l’infectiologue des hôpitaux neuchâtelois répond à vos questions sur le Covid-19

financesUne commission veut 231 millions de plus au budget 2021 de la ConfédérationUne commission veut 231 millions de plus au budget 2021 de la Confédération

Covid-19«Coup de pouce» cantonal bienvenu pour les petits clubs sportifs, mais sera-t-il suffisant?«Coup de pouce» cantonal bienvenu pour les petits clubs sportifs, mais sera-t-il suffisant?

Top