Coronavirus
 14.11.2020, 12:00

Covid-19: «On essaie de survivre mais je pense qu’on ne va pas y arriver», avoue un imprimeur du Locle

Premium
chargement
Jean-Pierre Chapuis, imprimeur chez Rapidoffset au Locle, a vu son chiffre d'affaires s'effondrer de près de 90%.

Coronavirus Les indépendants nous avaient confié leurs inquiétudes en avril. Parmi eux, Jean-Pierre Chapuis, imprimeur au Locle, ne croit pas à la reprise.

Les affaires n’ont pas redémarré pour l’imprimerie Rapidoffset, au Locle.

«Ça fait six mois que nous ne sommes plus ouverts que les matins, les trois employés sont à 50%», explique le patron Jean-Pierre Chapuis. A 71 ans, lui n’a pas droit à une aide. Il ne touche plus que son AVS. Et l’emprunt à 0% qu’il a contracté auprès de la Confédération a déjà été dépensé aux deux tiers. «J’essaie d’économiser au maximum. On essaie...

À lire aussi...

EconomieL’inquiétude des indépendants: un imprimeur neuchâteloisL’inquiétude des indépendants: un imprimeur neuchâtelois

CoronavirusCovid-19: "Je ne fais que pleurer", témoigne la crêpière du LocleCovid-19: "Je ne fais que pleurer", témoigne la crêpière du Locle

CoronavirusCovid-19: «C’est épuisant et démoralisant», raconte un garagiste locloisCovid-19: «C’est épuisant et démoralisant», raconte un garagiste loclois

CoronavirusCovid-19: «S’il ne neige pas, c’est la catastrophe», souligne un commerçant de La BrévineCovid-19: «S’il ne neige pas, c’est la catastrophe», souligne un commerçant de La Brévine

SolidaritéElle fait la promotion d’artisans neuchâtelois pour un Noël 100% localElle fait la promotion d’artisans neuchâtelois pour un Noël 100% local

Top