Coronavirus
 30.10.2020, 13:00

Covid-19: Neuchâtel interdit les réunions de plus de cinq personnes

chargement
Le drapeau rouge flotte plus que jamais sur le château de Neuchâtel.

Pandémie Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé d'une nouvelle série de mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Il interdit notamment les réunions de plus de cinq personnes dès ce lundi.

Face à l’aggravation très importante du nombre d’hospitalisation et des contaminations, le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé de nouvelles mesures pour infléchir la courbe de la pandémie. Dès ce lundi, il sera notamment interdit de se réunir à plus de cinq personnes, y compris dans le cadre privé. Ces mesures ont été prises pour une durée minimum de trois semaines.

Les nouvelles mesures

- Les manifestations et rassemblements, publics ou privés, y compris dans le cercle familial, à l’intérieur comme à l’extérieur, réunissant plus de cinq personnes sont interdits. Cette limitation ne concerne pas les enfants de moins de 12 ans dans l’espace privé ;
- Le télétravail est fortement recommandé pour toutes les activités le permettant. Il sera étendu dans l’administration cantonale.
- Le port du masque est obligatoire pour les élèves du cycle 3 (9ème à 11ème année) de l’école obligatoire ;
- Le Conseil d’État demandera au Grand Conseil dans un rapport urgent qu’il adoptera lundi de déclarer à nouveau la situation extraordinaire au plan cantonal.

Un hôpital sous tension

Les risques de rupture du système hospitalier sont «très concrets», annonce le conseiller d’Etat en charge de la santé Laurent Kurth. Ce vendredi matin à 10h, 90 patients étaient pris en charge par RHNE, dont 13 aux soins intensifs, sans compter une quinzaine de cas suspects, qui nécessitent le même entourage sanitaire.

RHNE peut augmenter ses capacités jusqu’à 29 lits de soins intensifs. Avec actuellement 14 lits de soins intensifs, Neuchâtel est déjà «au-delà de la moyenne suisse».

«La question aujourd’hui n’est plus de la simple disponibilité de lits de soins intensifs pour soigner les patients atteints par le Sars-Cov2, mais la capacité du système de soin dans son entier à prendre en charge les patients, Covid-19 et autres urgences», indique l’Etat dans sa communication.

Six patients neuchâtelois ont été envoyés vers Lausanne et Berne. 

«Si la courbe ne s’infléchit pas, la question n’est pas de savoir si le RHNE sera débordé, mais quand il le sera», indique Claire Charmet, présidente du comité de direction du RHNE. Les hôpitaux neuchâtelois peuvent accueillir, au maximum 200 patients Covid et 150 patients hors-Covid.

Limiter les contacts

Le Conseil d’Etat émet une «recommandation appuyée» aux personnes vulnérables de limiter les contacts et appelle à la solidarité pour, par exemple, faire les courses de ces personnes. Il ne veut toutefois pas interdire les sorties à un groupe particulier de la population.

Une exception à la limitation des réunions à plus de cinq personnes est faite pour les enfants de moins de 12 ans, afin de permettre leur garde.

D’éventuelles mesures pourraient être prises encore la semaine prochaine, notamment par rapport aux établissements publics. Des discussions doivent avoir lieu cette semaine, indique Laurent Kurth.

Pas encore de fermetures

Pour permettre «une respiration nécessaire», certaines activités restent possibles (comme la piscine ou des entrainements sportifs sans contacts), en tenant compte de la règle des 5 personnes. «La jauge à 50 reste valable pour les domaines sportif, culturel et cultuel, vraisemblablement jusqu’à la semaine prochaine», indique son collègue Alain Ribaux.

Pour rapport aux interdictions de certaines activités vis-à-vis d’autres, «ce n’est plus une hierarchie des lieux à risque mais une problématique globale: limiter les contacts», indique Alain Ribaux. 

Au niveau de l’administration, le télé-travail sera étendu, «de manière assez proche de ce que l’on a connu au printemps». L’obligation du port du masque sera également renforcée, notamment par exemple, au niveau du scolaire postobligatoire, où apprentis, étudiants et personnels devront en porter.

Soutiens demandés

Le Conseil d’Etat réitère ses attentes exprimées à l’égard du Conseil Fédéral pour qu’il intervienne quant à des soutiens économiques (assouplissement du régime de la réduction des horaires de travail) et sanitaires (restriction de l’activité élective non-urgente dans les cantons moins touchés, afin de pouvoir y transférer des cas).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCovid-19: le Jura en état de nécessité, voici les nouvelles mesuresCovid-19: le Jura en état de nécessité, voici les nouvelles mesures

FêteCovid-19: les autorités demandent aux Neuchâtelois de ne pas se réunir pour HalloweenCovid-19: les autorités demandent aux Neuchâtelois de ne pas se réunir pour Halloween

EconomieCovid-19: «Sans aide, Neuchâtel deviendra un désert culturel»Covid-19: «Sans aide, Neuchâtel deviendra un désert culturel»

PandémieCovid-19: comment les hôpitaux neuchâtelois comptent tenir le choc de la deuxième vagueCovid-19: comment les hôpitaux neuchâtelois comptent tenir le choc de la deuxième vague

Top