Coronavirus

Covid-19: malgré les aides annoncées, des entreprises neuchâteloises du domaine des loisirs appellent à l’aide

chargement

Pandémie Ces propriétaires d’escape room, de laser game, de centres de jeux vidéo ou de loisirs pour enfants du canton sont unanimes: sans un soutien conséquent de l’Etat, ils ne survivront pas. Les dernières aides annoncées ne les rassurent pas. Témoignages.

 20.01.2021, 05:30
Lecture: 4min
Premium
Estevan Comte (à g.) et Julien Invernizzi craignent de ne pas pouvoir rouvrir Next game, centre de réalité virtuelle à Neuchâtel.

«Si nous ne recevons pas d’aide de l’Etat, nous allons crever.» Ce cri du cœur vient de Julien Invernizzi, co-fondateur de Next game, centre de jeux vidéo en réalité augmentée ouvert à Neuchâtel.

Julien Invernizzi téléphonait à «ArcInfo» le 10 janvier. Depuis, le Conseil fédéral et le Conseil d’Etat neuchâtelois ont annoncé que davantage d’entreprises auront accès aux aides pour...

À lire aussi...

ÉvénementLe minigolf de Neuchâtel organise un blind test confinéLe minigolf de Neuchâtel organise un blind test confiné

SolidaritéLe minigolf de Neuchâtel en passe d’être sauvéLe minigolf de Neuchâtel en passe d’être sauvé

CoronavirusCoronavirus: le XL Bowling prend des mesures drastiques pour éviter la failliteCoronavirus: le XL Bowling prend des mesures drastiques pour éviter la faillite

Mesures sanitairesLes restaurateurs et les indépendants neuchâtelois espèrent des aides larges et rapidesLes restaurateurs et les indépendants neuchâtelois espèrent des aides larges et rapides

Top