Coronavirus
 23.10.2020, 10:57

Covid-19: le Jura durcit encore les mesures

chargement
Les contaminations au coronavirus sont en très forte augmentation dans le canton du Jura.

Pandémie Au vu de la dégradation de la situation sanitaire dans le canton – cinquante personnes hospitalisées contre onze vendredi dernier –, les autorités jurassiennes ont décidé ce vendredi de renforcer les mesures de lutte contre le coronavirus. On fait le point.

Avec cinquante hospitalisations dans le Jura contre onze il y a une semaine et six décès durant les sept derniers jours, le canton du Jura «se situe parmi les régions les plus critiques au niveau européen», indiquent les autorités dans un communiqué diffusé en marge de la conférence de presse tenue par le Gouvernement ce vendredi. «L’Hôpital du Jura est au bord de la saturation.»

«Au regard de la détérioration quotidienne de la situation, les mesures édictées par le Conseil fédéral dimanche dernier et précisées par le Gouvernement jurassien cette semaine ne suffisent plus», lit-on. Conséquences, de nouvelles mesures entrent en vigueur ce vendredi 23 octobre à 17h. Elles seront valables jusqu’au 15 novembre 2020 à minuit, ceci «pour ne pas saturer l’Hôpital du Jura tout en préservant une société la plus ouverte possible».

Les mesures

  • Port du masque obligatoire en permanence sur les lieux de travail clos (y compris dans les véhicules), notamment dans les bureaux des administrations publiques et des entreprises privées, sauf pour des raisons médicales ou des impératifs de sécurité, auquel cas la distanciation doit être respectée; les personnes travaillant seules dans un local ou se déplaçant seules dans un véhicule ne sont pas soumises à cette obligation.
  • Interdiction de tous les rassemblements, manifestations et rencontres de plus de 15 personnes, enfants compris, dans l’espace public et privé, à l’exception des cérémonies funéraires et religieuses sous réserve d’un plan de protection adéquat. Exclusivement pour les événements prévus ce week-end, des dérogations peuvent être accordées par la cellule de coordination et de suivi. D’une manière générale, le Gouvernement peut autoriser des exceptions s’il existe un intérêt public prépondérant.
  • Restriction des visites dans les établissements hospitaliers, médico-sociaux, les unités de vie psycho-gériatriques, les appartements protégés et les institutions sociales, publics et privés, comme suit: chaque résident peut désigner jusqu’à deux personnes habilitées à lui rendre visite, un résident peut recevoir la visite de l’une de celles-ci au maximum durant une heure par jour et toutes les autres visites sont interdites. La direction de l’institution peut toutefois autoriser des dérogations, par exemple dans des situations de fin de vie.
  • Fermeture complète des établissements de divertissement, soit les bars de nuit, boîtes de nuit, discothèques, clubs érotiques et autres lieux assimilés.
  • Fermeture des autres établissements publics tels que les restaurants et bars tous les jours à 22h au plus tard. Dans ces établissements, seules quatre personnes au maximum peuvent être assises à la même table, à l’exception des personnes vivant dans le même ménage. L’enregistrement des identités est strictement appliqué.
  • Fermeture des centres de fitness.
  • Interdiction des sports d’équipe et des sports de contact (football, basketball, hockey sur glace, volleyball, sports de combat, etc.), à l’exception de la pratique à huis clos à titre professionnel et de l’entraînement à titre individuel.
  • Interdiction des répétitions et représentations des chorales.
  • Port du masque obligatoire dans les marchés et foires et la consommation de boissons et d’aliments sur place est interdite.
  • Port du masque obligatoire pour les élèves et étudiants dans le périmètre des écoles secondaires et postobligatoires lorsqu’ils ne sont pas assis en classe.
  • Suppression des camps de ski, des camps de sport, des voyages d’études et de toutes les activités exigeant un séjour à l’extérieur du domicile au sein des écoles et cela jusqu’à nouvel avis. En remplacement des camps prévus, les écoles organisent des journées d’activités similaires permettant le retour à domicile chaque soir.

«L’objectif est de limiter la chaîne de transmission des contaminations», poursuit le communiqué. «La population a toutefois besoin de garder certains moments de détente. Il a dès lors été décidé de maintenir ouverts les lieux de divertissement et de loisirs tels que les cinémas, théâtres, musées, bibliothèques et médiathèques, piscines et bains publics, bowling, salles de concert et autres lieux assimilés ou analogues, dans la mesure où le port du masque ou la distance de 1,5 mètre peuvent être appliqués de manière stricte dans ces différents cas de figure et que les risques de contamination sont moindres.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusL’Hôpital du Jura se prépare à la deuxième vagueL’Hôpital du Jura se prépare à la deuxième vague

PolitiqueCovid-19: dans le Jura, des partis annulent les stamms prévus pour suivre les résultats des élections cantonalesCovid-19: dans le Jura, des partis annulent les stamms prévus pour suivre les résultats des élections cantonales

CoronavirusJura: le port obligatoire du masque étendu aux restaurants et discothèquesJura: le port obligatoire du masque étendu aux restaurants et discothèques

Top