Coronavirus
 18.05.2020, 18:19
Lecture: 4min

Covid-19: l’e-commerce ne remplace pas les boutiques

Premium
chargement
Le coronavirus a contraint de nombreuses entreprises à réduire, voire à stopper temporairement leur production.

Horlogerie L’horlogerie est frappée de plein fouet par la crise sanitaire. Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l’industrie horlogère suisse, explique en quoi la branche, habituée aux revers conjoncturels, fait face à une situation inédite.

Le coup de frein imposé par le confinement au commerce international et au tourisme porte un coup sévère à l’horlogerie. La production reprend lentement après avoir été quasi à l’arrêt pendant deux mois.

Les statistiques de la Fédération de l’industrie horlogère (FH) sont glaçantes: Après un bon mois de janvier (+9,7%), les exportations de produits horlogers se sont en effet contractées en février (-9,2%) avant de s’effondrer en mars, à -21,9%. La FH s’attend à une nouvelle...

À lire aussi...

BaisseHorlogerie: les exportations ont chuté de 9,2% en févrierHorlogerie: les exportations ont chuté de 9,2% en février

EpidémieLe coronavirus met en lumière le poids de la Chine dans l’horlogerie, y compris comme fournisseurLe coronavirus met en lumière le poids de la Chine dans l’horlogerie, y compris comme fournisseur

SALONSBaselworld: l’édition 2021 est annulée, un accord financier trouvé avec les exposantsBaselworld: l’édition 2021 est annulée, un accord financier trouvé avec les exposants

HorlogerieBaselworld 2021: après le départ des marques du groupe LVMH, le salon peut tirer la priseBaselworld 2021: après le départ des marques du groupe LVMH, le salon peut tirer la prise

HorlogerieBaselworld: Rolex, Tudor, Patek Philippe, Chanel et Chopard quittent le salon et partent à GenèveBaselworld: Rolex, Tudor, Patek Philippe, Chanel et Chopard quittent le salon et partent à Genève

Top